Egypte > Egypte >

Trois axes pour lutter contre le terrorisme

May Al-Maghrabi, Mardi, 04 avril 2017

Le grand imam d'Al-Azhar a reçu cette semaine le président de l'Assemblée générale des Nations-Unies. Le rôle des institutions religieuses dans la lutte antiterroriste était au centre
des négociations.

Trois axes pour lutter contre le terrorisme
Al-Azhar accorde un grand intérêt au dialogue de tolérance entre les religions.

Au caire pour une visite de trois jours, le président de l’Assemblée générale de Nations-Unies, Peter Thomson, a été reçu samedi 1er avril par le grand imam d’Al-Azhar, la plus importante institution sunnite au monde, cheikh Ahmad Al-Tayeb. Lors de la rencontre, les deux hommes ont discuté du rôle des institutions religieuses au monde, dont la lutte contre le terrorisme et les moyens de favoriser une culture de tolérance. « Je salue les efforts du cheikh d'Al-Azhar en vue d’instaurer le dialogue et la paix non seulement entre musulmans et chrétiens, mais surtout en prônant un dialogue religieux entre toutes les religions », a estimé Thomson, se référant à la tenue, au mois de janvier dernier, d’une conférence sous l’égide d’Al-Azhar sur la situation des musulmans en Birmanie. Une initiative visant à favoriser un dialogue entre les différentes parties en conflit dans ce pays du sud-est de l’Asie continentale.

Concernant sa vision de la stratégie à suivre dans la lutte contre le terrorisme, Thomson a indiqué qu’elle doit se baser sur trois axes : le dessèchement des ressources financières et d’armes que reçoivent les groupes terroristes, le développement des sociétés pauvres, terrain fertile pour l’épanouissement de l’extrémisme, ainsi que le renforcement du dialogue interreligieux. Pour sa part, le cheikh Al-Tayeb a exprimé son appréciation de la vision de Thomson sur la lutte contre le terrorisme. Or, il a souligné que le dialogue interreligieux ne suffit pas pour combattre le fléau du terrorisme sans la mise en place d’une stratégie internationale « équitable ». « Al-Tayeb a estimé que face au menace du terrorisme pesant sur le monde entier, le rôle des institutions religieuses est important dans le cadre du combat idéologique mené contre la propagation des idées extrémistes ». Al-Azhar accorde un grand intérêt au dialogue de tolérance entre les religions et tient surtout à rejeter le lien entre terrorisme et n’importe quelle religion, a indiqué Al-Tayeb à son hôte, lors de la rencontre.

Suite à cette rencontre, Thomson a visité le siège de l’« Observatoire d’Al-Azhar », créé en juin 2015 dans le but de lutter contre les idées erronées qui déforment l’image de l’islam et des musulmans. De jeunes chercheurs en sciences théologiques maîtrisant les langues étrangères y travaillent. Ils se chargent de suivre et de répliquer en 8 langues étrangères, sur toutes publications relatives à l’islam, notamment celles liées aux groupes terroristes et leur propagande sur Internet. « L’Observatoire d’Al-Azhar incarne le vrai rôle qui doit être joué dans la lutte contre le terrorisme », a commenté Thomson.

Lien court: