Egypte > Egypte >

Le sport au service de la santé

Ghada Ismaïl, Mardi, 22 décembre 2015

Organisée sous le parrainage du président Abdel-Fattah Al-Sissi et du cheikh Mohamad Bin Zayed Al Nahyan, prince héritier de l’émirat d’Abu-Dhabi, la deuxième édition du marathon sportif de Cheikh Zayed (en référence au cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan, fondateur des Emirats arabes unis) s’est déroulée vendredi 18 décembre à Al-Tagammoe Al-Khamès.

Le sport au service de la santé

L’événement était organisé par le comité de coordination égypto-émirati, l’ambassade des Emirats en Egypte et les ministères égyptiens de la Santé et du Sport.

Le marathon, qui a réuni 16 000 concurrents, a commencé à 4h du matin. Le coup d’envoi a été donné au stade Pétro-sport à Al-Tagammoe Al-Khamès, et les concurrents ont parcouru 10 kilo­mètres jusqu’au stade de la Défense aérienne. Les handicapés, eux, avaient un parcours de 4 kilomètres. Les revenus de ce marathon iront au profit des malades atteints de l’hépatite C. C’est la deuxième année consécutive que le marathon est organisé en Egypte. La pre­mière édition s’était déroulée l’année dernière, et ses revenus avaient été versés à l’hôpital des enfants can­céreux.

D’après les chiffres de l’OMS, 20 % d’Egyptiens sont atteints du Virus de l’Hépatite C (VHC). L’Egypte est le pays où la prévalence du VHC est la plus élevée au monde. Environ 70 % des porteurs chroniques du virus souf­frent d’inflammation hépatique. Dans un quart des cas, la situation dégénère à cause d’une cirrhose, conduisant l’organe vital à s’arrêter. Chaque année, 200 000 nouveaux patients s’ajoutent à cette liste, et entre 3 et 5 % des cas atteints d’hépatite C deviennent porteurs du cancer du foie et ont besoin de greffe.

L’année dernière, l’Egypte a réussi à obtenir le nouveau médicament améri­cain Sovaldi, pour traiter cette maladie à seulement 1 % de son prix réel. Sovaldi est la dernière génération de médicaments destinés à traiter le virus C. Il est capable de s’attaquer aux souches du virus sans les effets secon­daires des anciens traitements .

Lien court: