Semaine du 15 au 21 septembre 2021 - Numéro 1390
Faux pas interdit pour les jeunes Pharaons
  Après sa défaite contre l’Argentine 0-1, la sélection olympique égyptienne est dans l’obligation de remporter son match contre l’Australie mercredi 28 juillet pour avancer au tour suivant.
Faux pas interdit pour les jeunes Pharaons
Mohamad Mosselhi28-07-2021

« Nos chances sont encore présentes et nous allons les défendre. Nous sommes déterminés à accéder au tour suivant », a déclaré Chawqi Gharib, directeur technique de la sélection olympique égyptienne, après sa défaite 0-1 contre l’Argentine dimanche. La défaite dans ce match, comptant pour la deuxième journée de la phase de groupe, limite dans une grande mesure les chances des Egyptiens d’accéder aux quarts de finale. Pour y parvenir, l’Egypte, qui se trouve actuellement en queue de peloton avec un seul point, n’a d’autre choix que de battre l’Australie à la dernière journée du premier tour et d’attendre le résultat de la rencontre Argentine-Espagne dans le cadre de la même journée.

La défaite de l’Australie 0-1 contre l’Espagne dimanche, lors de la deuxième journée, a compliqué la situation dans le groupe. L’Espagne s’installe à la tête du groupe avec 4 points devant l’Argentine et l’Australie (3 points pour chacune) et enfin l’Egypte à la dernière place. « Le résultat de la rencontre ne correspond pas à la performance des deux équipes sur le terrain. Notre prestation a été meilleure que celle de l’Argentine. Malheureusement, nous avons perdu la rencontre », indique Ahmad Hégazi, capitaine de la sélection.

« Nous avons dominé la première mi-temps et nous avons raté un certain nombre d’occasions franches qui auraient pu nous donner la victoire. A la seconde mi-temps nous avons essayé de gagner, mais les Argentins étaient solides en défense », ajoute Hégazi.

Les Egyptiens avaient commencé leur parcours dans la compétition avec un nul vierge contre l’Espagne dans le match d’ouverture du groupe. La sélection a été sévèrement critiquée en raison de son jeu jugé trop défensif. L’Egypte n’a pas réussi à se créer une seule chance tout au long des 90 minutes de la rencontre. Mais les Egyptiens ont privé les Espagnols de menacer les filets d’Al-Chennawi. La seule chance pour l’Espagne est intervenue à la fin de la rencontre sur un coup franc, mais le gardien égyptien était au rendez-vous. Le directeur technique de la sélection a justifié sa stratégie défensive par la force de l’adversaire qui possède 6 joueurs ayant participé avec la sélection espagnole à l’Euro 2020.

Les Pharaons dominent mais ...

Contre l’Argentine, les Pharaons ont fait part d’une performance différente, dominant une grande partie de la rencontre. Ahmad Yasser Rayan et Ramadan Sobhi ont manqué les filets à plusieurs reprises avant que le défenseur argentin, Facundo Medina, ne marque l’unique but de la rencontre, 7 minutes après le début de la seconde mi-temps.

« J’ai averti les joueurs, surtout les attaquants lors de la pause, et je leur ai dit que notre manque d’imagination face au but risquait de nous coûter cher car nous pourrions encaisser un but à tout moment de la rencontre et c’est malheureusement ce qui s’est produit », confie Chawqi Gharib. « Je suis triste du résultat de la rencontre. Nous ne méritons pas cette défaite, mais je ne cherche pas des excuses. A mon avis, si nous avions eu la chance de convoquer Moustapha Mohamad, la situation aurait été différente », ajoute Gharib.

La mission des hommes de Gharib ne sera pas du tout aisée contre l’Australie. Les Australiens ont convaincu lors de leurs deux rencontres à Tokyo. Ils ont réalisé une grande surprise lors du match d’ouverture du groupe en battant l’Argentine, championne d’Amérique du Sud, 2-0. Malgré leur défaite difficile contre l’Espagne, championne d’Europe, les Australiens ont fait part d’une performance satisfaisante, surtout au niveau physique. Les Pharaons ont donc un grand défi à relever face à l’Australie ce mercredi.

« La performance de l’équipe s’est beaucoup améliorée contre l’Argentine si l’on compare avec le match contre l’Espagne. Je promets que notre prestation contre l’Australie sera nettement meilleure. Notre mission ne sera pas facile, mais elle ne sera pas impossible non plus. Nous ferons notre maximum afin de battre l’Australie et d’accéder au tour suivant », conclut Ahmad Hégazi.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire