Semaine du 22 au 28 septembre 2021 - Numéro 1391
La promotion touristique pensée autrement
  Une nouvelle campagne de promotion du tourisme d’une durée de 3 ans vient d’être lancée. Pour la 1re fois, une entreprise anglo-canadienne se chargera de son application. Explications.
La promotion touristique pensée autrement
L’Egypte présente un produit touristique varié.
Dalia Farouq08-09-2021

Le ministère du Tourisme et des Antiquités vient d’annoncer l’achèvement d’une nouvelle stratégie de promotion du tourisme égyptien qui sera lancée au cours du dernier trimestre de l’année. C’est une alliance anglo-canadienne qui a élaboré cette stratégie dont la préparation a duré environ 6 mois. « C’est la première fois que nous avons recours à des entreprises internationales spécialisées pour élaborer une stratégie de promotion du tourisme en Egypte. Une autre société, dont le nom sera prochainement révélé, sera engagée pour la mise en oeuvre de cette stratégie et le lancement d’une campagne de promotion pour les trois années à venir, et ce, à compter du dernier trimestre de l’année 2021 avec un budget de 90 millions de dollars », explique Ahmad Youssef, président de l’Organisme de la promotion du tourisme (ETA). Et d’ajouter que cette répartition des tâches a pour objectif de réaliser de meilleurs résultats. « Ce système est appliqué dans différents pays du monde, notamment dans le secteur du tourisme. Quand une seule entreprise est responsable de la stratégie et de son application en même temps, il arrive qu’elle limite les perspectives de la stratégie afin de pouvoir les réaliser plus facilement », explique Youssef.

Pour élaborer cette nouvelle stratégie, l’alliance anglo-canadienne a fait une étude approfondie du marché égyptien et des principaux marchés exportateurs de tourisme vers l’Egypte, ainsi que des marchés concurrents. Elle a également analysé plus de 80 millions de messages électroniques sur les réseaux sociaux portant sur le tourisme et les voyages dans le monde. En outre, elle a préparé des questionnaires qui ont été distribués à plus de 12 000 touristes de 12 pays différents ayant visité l’Egypte. Objectif : connaître le niveau de satisfaction des touristes, leurs recommandations et leurs suggestions pour le développement des destinations touristiques égyptiennes. Sans oublier les inconvénients et les points faibles dont souffrent les touristes, afin de les améliorer ou les éviter. Pour mieux comprendre le marché touristique égyptien, l’alliance anglo-canadienne a eu recours aux professionnels du tourisme égyptien, qu’ils soient officiels ou privés. « Il s’agit de mettre en place les mécanismes nécessaires pour promouvoir le tourisme en Egypte au cours des trois prochaines années », reprend le président de l’ETA. La stratégie met l’accent sur l’Egypte en tant que destination renouvelable offrant des expériences touristiques de qualité aux touristes de nationalités, âges et goûts différents.

L’expert touristique Elhami Al-Zayat souligne l’importance d’une stratégie claire en vertu de laquelle tous les acteurs du secteur touristique peuvent travailler. « Cette campagne promotionnelle est primordiale surtout après la crise du Covid-19 et le début d’un retour à la stabilité avec les campagnes de vaccination dans le monde entier. Mais nous devons bien choisir les pays auxquels cette campagne va s’adresser. On ne peut pas par exemple lancer la campagne en Angleterre puisque l’Egypte figure sur la liste rouge des pays que les Anglais ne peuvent pas visiter. Par contre, il faut intensifier la campagne en Russie qui vient de reprendre ses vols vers l’ensemble des destinations égyptiennes », explique Al-Zayat. Il ajoute qu’il est essentiel d’élaborer des campagnes spécifiques à chaque marché selon les intérêts, les goûts et la culture de ses touristes. « Il faut prendre en considération le fait que le goût des touristes a beaucoup changé au cours des dernières années. Les amateurs du culturel ont désormais tendance à visiter les plages. Ceux qui se contentaient d’un séjour sur la plage aiment maintenant le tourisme des aventures ou celui des yachts. Ainsi, nous devons travailler sur toutes les attractions offertes par l’Egypte », conclut Al-Zayat.

27 gouvernorats en 27 jours

La promotion touristique pensée autrement
Le logo de l’ancienne campagne de promotion du tourisme en Egypte « L’Egypte où tout commence ».

Une autre campagne pour promouvoir le tourisme en Egypte vient d’être lancée. En effet, le ministère du Tourisme et des Antiquités a choisi cette année de célébrer la Journée mondiale du tourisme en lançant une nouvelle campagne de promotion dans les 27 gouvernorats d’Egypte pendant 27 jours, du 1er au 27 septembre, date qui coïncide avec la Journée mondiale du tourisme. La campagne présente chaque jour un gouvernorat égyptien via les sites Web officiels et promotionnels du ministère du Tourisme et des Antiquités sur diverses plateformes et les réseaux sociaux. Ahmad Youssef explique que la campagne a commencé par le gouvernorat de la mer Rouge pour montrer ses caractéristiques, ainsi que les produits touristiques qu’il offre. « Une courte vidéo qui reflète la richesse et l’originalité du produit touristique dans chaque gouvernorat est aussi diffusée dans le cadre de cette campagne », souligne-t-il. Pour sa part, Lamia Kamel, vice-ministre du Tourisme et des Antiquités pour le secteur de la promotion, ajoute que la campagne cible un large segment de ceux qui s’intéressent aux voyages de par le monde, surtout qu’elle sera lancée en 14 langues et sur différents marchés exportateurs de tourisme vers l’Egypte.

Les réseaux sociaux, un moyen bon marché

La promotion touristique pensée autrement
Le logo de la dernière campagne de promotion « C’est l’Egypte ».

Depuis plusieurs années, le ministère du Tourisme et des Antiquités lance des campagnes de promotion sur les réseaux sociaux. Selon les experts du tourisme, les réseaux sociaux sont un moyen bon marché et de grande diffusion pour arriver aux touristes potentiels. En outre, il est facile de mesurer le succès des campagnes. En fait, le succès d’une campagne de promotion touristique via les réseaux est mesuré par l’augmentation du nombre de touristes visitant le pays. L’augmentation des recherches faites sur les voyages en Egypte et le nombre de visionnements (views) des vidéos sur les réseaux sociaux sont aussi des facteurs importants. Un exemple réussi est celui de la dernière campagne de promotion destinée au marché arabe à travers les plateformes numériques et divers réseaux sociaux sous le slogan « L’Egypte vous appelle … Vos vacances en Egypte ». En réalité, cette campagne a eu des résultats positifs en ce qui a trait au nombre des voyageurs arabes qui se rendent en Egypte, depuis son lancement au début du mois de mai dernier. « Le nombre de touristes arabes a augmenté de près de 15 % en comparaison avec l’été dernier », assure Adel Ibrahim, tour-opérateur travaillant sur le marché arabe. Il ajoute qu’un mois après le lancement de la campagne de promotion sur le marché arabe, Google indiquait qu’elle avait atteint près de 20 millions d’internautes dans les pays du Golfe seulement.

Dans le même contexte, Mohamad Farouq, expert du tourisme électronique, souligne que les recherches sur les voyages en Egypte dans les pays du Conseil de coopération du Golfe au cours du mois de mai 2021 ont augmenté de 41 % par rapport à avril de la même année, alors qu’elles avaient augmenté de 3 % en mai 2019 par rapport à avril 2019, avant l’émergence du coronavirus. A noter que le marché arabe est l’un des marchés touristiques les plus importants pour le tourisme égyptien, il représente environ 20 % du tourisme en Egypte. Farouq salue le recours par le ministère du Tourisme et des Antiquités aux moyens promotionnels modernes et numériques, surtout avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire