Semaine du 26 janvier au 1er février 2022 - Numéro 1408
Une présence arabe distinguée
  Le président Sissi a rencontré séparément plusieurs leaders arabes hôtes du Forum : le président palestinien, Mahmoud Abbas, le prince héritier de Jordanie, Hussein bin Abdallah, et le premier ministre libanais, Najib Mikati.
Une présence arabe distinguée
Chaïmaa Abdel-Hamid12-01-2022

Une présence arabe distinguée

A l’invitation du président Abdel-Fattah Al-Sissi, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a effectué cette semaine une visite officielle de deux jours en Egypte. Abbas est arrivé le 9 janvier pour participer à la 4e édition du Forum Mondial de la Jeunesse (FMJ). En marge de cette participation, Mahmoud Abbas s’est entretenu avec le président Al-Sissi sur les derniers développements concernant la cause palestinienne et des efforts pour faire avancer le processus de paix. Les présidents ont discuté des efforts de l’Egypte pour parvenir à un règlement et mettre fin à la division entre les factions palestiniennes, ainsi que du processus de reconstruction dans la bande de Gaza après l’agression israélienne contre l’enclave, l’année dernière. A rappeler que les forces israéliennes ont lancé des milliers d’attaques aériennes et d’artillerie contre la bande de Gaza en mai dernier et pendant 11 jours, tuant plus de 250 Palestiniens, dont 66 enfants et 39 femmes. L’Egypte a réussi, par la voie des négociations, à convaincre les deux parties d’un cessez-le-feu.

Pour Tarek Fahmy, professeur des sciences politiques à l’Université du Caire, cette rencontre met en relief l’intérêt qu’accorde l’Egypte à la question palestinienne. « Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la continuité des consultations trilatérales entre l’Egypte, la Jordanie et la Palestine, qui se sont réunies en septembre dernier pour discuter de la trêve entre les Palestiniens et les Israéliens, réaliser une accalmie globale à Al-Qods et en Cisjordanie et stopper les actes hostiles et la colonisation ». Aujourd’hui, le timing n’est pas moins important, d’où l’importance de la tenue de cette rencontre en marge du Forum de la jeunesse, explique Fahmy. « Les tensions ont commencé à nouveau à submerger durant les dernières semaines. Pour Fahmy, cette rencontre bilatérale réaffirme la position constante de l’Egypte envers son soutien à la cause palestinienne, les constantes relatives à la solution de deux Etats, au retour aux frontières de 1967, au fait que Jérusalem est la capitale de la Palestine et que les droits du peuple palestinien doivent être récupérés conformément aux résolutions de l’Onu et aux références de la communauté internationale ».

Il rappelle que la communauté internationale et le Quartet international avaient récemment appelé à l’ouverture d’une perspective politique pour redonner vie au processus de paix.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire