Sports > Sports >

Ahli manque de se rassurer

Karim Farouk, Lundi, 21 avril 2014

En l'absence d'importants éléments de l'équipe de football, Ahli s’est contenté d’une petite victoire à domicile contre le Difaa Jadidi du Maroc à l’aller des 16es de finale de la Coupe de la confédération africaine, laissant augurer une mission difficile lors du retour samedi prochain.

Ahli
Abdallah Al-Saïd a marqué l'unique but de la partie. (Photo : Mohamad Moustafa)

Un seul but en 90 minutes, c’est tout ce qu’Ahli a pu décrocher face à la formation marocaine de Difaa Jadidi, dimanche dernier, à l’aller des 16es de finale de la Coupe de la confédération. Le milieu Abdallah Al-Saïd a marqué l’unique but de la partie à la 21e minute d’une excellente frappe de droit dans la lucarne droite du gardien, après un échange de passes avec l’attaquant Ahmad Raouf. Les Rouges ont dominé la rencontre en termes de possession de ballon, mais n’ont pas pu concrétiser cet avantage en raison du manque d’imagination des joueurs face à une défense organisée. « Le résultat et la performance ne sont pas satisfaisants. On n’était pas au niveau de nos derniers matchs au championnat, mais l’essentiel c’est qu’on n’a pas concédé de buts à domicile. Le retour sera très serré et on devra être meilleur qu’aujourd’hui », a dit l’entraîneur d’Ahli, Mohamad Youssef, après la rencontre. Ahli, qui avait perdu la tête du classement national et a été éliminé de la Ligue d’Afrique, semblait avoir repris son allure récemment en signant 3 victoires rassurantes en championnat, qui l’ont propulsé vers le sommet.

Mais face au Difaa Jadidi, qui n’est pas l’un des grands clubs du Maroc et résidant à la 6e place du classement national, le ténor égyptien et africain n’a pas donné preuve de la grande différence de palmarès qui les sépare. On ne peut pas dire que l’adversaire était menaçant, et le gardien Chérif Ekrami n’a pas été vraiment testé lors des 90 minutes de jeu. « Une petite défaite contre Ahli, le géant d’Afrique, ce n’est pas mauvais. Mais Ahli reste toujours Ahli ; je pense que les nombreuses absences ont affecté son jeu, c’est pour cela qu’il faudra se méfier au retour, et on devra déployer un grand effort », a dit l’entraîneur des Marocains, Abdel-Haq Ben Chikha.

Youssef a été privé de plusieurs de ses atouts, notamment le latéral droit Ahmad Fathi, le milieu moteur Hossam Achour et le talentueux attaquant Amr Gamal, grande révélation de cette saison.

L’absence de ce dernier a ouvert

la porte à la titularisation de Raouf pour la première fois depuis son arrivée en janvier dernier. L’ancien attaquant d’Enppi a déployé un grand effort sur le terrain, créant une menace à la défense adverse, mais ses coéquipiers ne lui ont pas servi assez de balles. « Je ne me laisse pas affecter par le fait que je ne marque pas. Le cadre technique a confiance en moi, et l’essentiel c’est que j’ai contribué à la victoire ce soir. Avec plus de coopération avec mes coéquipiers, les chances viendront et mes buts aussi », dit Raouf. L’harmonie entre le groupe a manqué, car cette combinaison de joueurs a été alignée pour la première fois sans compter que certaines vedettes, telles que Mohamad Nagui « Gedo » et le milieu burkinabé Moussa Yedan, n’étaient que l’ombre d’ellesmêmes.

« Nous avons joué 4 rencontres en 15 jours, et il est clair que ça nous affecte physiquement. J’espère qu’on aura quelques jours pour récupérer avant le retour », explique Sayed Abdel-Hafiz, directeur de la section foot au club. Les joueurs auront toute la semaine sans action, puisque leur prochaine rencontre en championnat aura lieu contre Smouha le 3 mai prochain. Le trio absent à l’aller sera en forme pour le retour, de même que la blessure de « Gedo » ne l’empêchera pas de disputer la rencontre de Marrakech samedi prochain. Ahli aura besoin de tout le support pour franchir ce seuil qu’il n’a jamais dépassé lors de ces deux participations.

Lien court: