Sports > Sports >

Triplé pour le roi Touré

Karim Farouk, Lundi, 13 janvier 2014

Auteur d’une prestation époustouflante en 2013, l’Ivoirien Yaya Touré a été réélu meilleur joueur africain devant le Nigérian John Obi Mikel et le capitaine de la Côte d’Ivoire, Didier Drogba.

1
(Photo : Reuters)

Sans surprise, l’Ivoirien Yaya Touré a été sacré meilleur joueur d’Afrique 2013 lors de la cérémonie annuelle de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui s’est déroulée le jeudi 9 novembre à Lagos au Nigeria. Avec 373 points, le milieu de Manchester City a éclipsé le Nigérian John Obi Mikel, champion d’Afrique 2013 qui a récolté 265 points, et le capitaine de la sélection ivoirienne, Didier Drogba, 3e avec 236 points, selon les votes d’un jury composé des entraîneurs des sélections africaines.

Grâce à ce sacre, Touré complète son triplé après les palmes de 2011 et 2012 égalant ainsi la performance du Camerounais Samuel Eto’o, en 2003, 2004 et 2005 (Eto’o a décroché un 4e titre en 2010) et le Ghanéen Abedi Pelé : 1991, 1992 et 1993 (ndlr : la compétition a été organisée par France Football de 1970 à 1994, alors que la CAF a commencé son classement officiel en 1992. Lors de l’édition de 1993, France Football a choisi Pelé tandis que le Nigérian Rashidi Yekini a été choisi par la CAF).

« C’est incroyable d’avoir gagné ce soir. Je remercie tous ceux qui m’ont supporté et je suis très fier. Je veux féliciter aussi Mikel qui le mérite aussi », a dit Touré lors de la cérémonie.

En effet, contrairement à Mikel qui a décoré son maillot national avec une étoile africaine, Yaya Touré n’est pas monté sur le podium en 2013 : la Côte d’Ivoire a été éliminée par le Nigeria en quarts de finale de la CAN et son équipe de Manchester City a échoué à défendre son titre de champion d’Angleterre.

Par contre, au niveau individuel, Touré a étalé son talent. Le talentueux milieu a marqué 10 buts cette saison en 19 rencontres de Championnat, meilleure performance de sa carrière, pour se situer à la 3e place des buteurs de la Premier League. Manuel Pellegrini, à la tête des Citizens depuis l’été dernier, a donné plus de liberté à son milieu pour chercher une meilleure contribution offensive. Touré a aussi développé un autre aspect de son jeu : les coups francs (4 jusqu’à maintenant).

« L’entraîneur nous a transformés en une équipe formidable. Il est très intelligent et une personne fantastique aussi. Je suis sûr qu’il nous aidera à être l’une des meilleures équipes du monde », dit-il. « Il nous donne beaucoup de conseils et il nous soutient. C’est quelqu’un qui sait comment te donner confiance en toi-même. Regardez l’impact que cela a fait. Nasri est en très bonne forme, Silva et Aguero aussi parmi d’autres et c’est juste incroyable quand ils jouent tous ensemble », ajoute Touré. Grâce à son impressionnante performance tout au long de l’année, Touré, qui fêtera ses 31 ans le 13 mai prochain, a signé un nouveau contrat de 4 ans avec son club, de 2013 jusqu’à juin 2017, ce qui lui permettra de gagner 13,2 millions d’euros à en croire le quotidien anglais The Sun.

Au niveau international, Touré a marqué 4 buts lors des qualifications de la Coupe du monde 2014 qui ont mené les Eléphants à leur 3e phase finale d’affilée. Au total, il a marqué 6 buts en 10 rencontres lors de l’année passée pour accumuler ainsi 12 buts en 72 matchs pour la Côte d’Ivoire.

Mais le plus important reste à faire en 2014. « Lors des deux dernières Coupes du monde, on avait eu des premiers tours compliqués. On a acquis plus d’expérience avec le groupe. On va essayer de se classer dans une bonne position et faire plaisir à notre pays et à notre continent. Le plus important, c’est de bien représenter notre pays. On est dans un groupe assez favorable et j’espère que la chance nous sourira pour aller en quarts ou en demi-finales », conclut-il .

Classement final du meilleur joueur africain

1. Yaya Touré, 373 points.

2. John Obi Mikel, 265 points.

3. Didier Drogba, 236 points.

4. Jonathan Pitroipa, 202 points.

5. Pierre Emerick Aubameyang, 202 points.

6. Vincent Enyeama, 199 points.

7. Emanuel Emenike, 191 points.

8. Asamoah Gyan, 187 points.

9. Ahmed Musa, 181 points.

10. Mohamad Abou-Treika, 149 points.

Palmarès

2013 : Yaya Touré, Côte d’Ivoire.

2012 : Yaya Touré, Côte d’Ivoire.

2011 : Yaya Touré, Côte d’Ivoire.

2010 : Samuel Eto’o, Cameroun.

2009 : Didier Drogba, Côte d’Ivoire.

2008 : Emmanuel Adebayor, Togo.

2007 : Frédéric Kanouté, Mali.

2006 : Didier Drogba, Côte d’Ivoire.

2005 : Samuel Eto’o, Cameroun.

2004 : Samuel Eto’o, Cameroun.

2003 : Samuel Eto’o, Cameroun.

2002 : El Hadji Diouf, Sénégal.

2001 : El Hadji Diouf, Sénégal.

2000 : Patrick Mboma, Cameroun.

1999 : Nwankwo Kanu, Nigeria.

1998 : Mustapha Hadji, Maroc.

1997 : Victor Ikpeba, Nigeria.

1996 : Nwankwo Kanu, Nigeria.

1995 : George Weah, Liberia.

1994 : Emmanuel Amunike, Nigeria.

1993 : Rashidi Yekini, Nigeria/Abedi Pelé, Ghana*.

1992 : Abedi Pelé, Ghana.

1991 : Abedi Pelé, Ghana.

1990 : Roger Milla, Cameroun.

1989 : George Weah, Liberia.

1988 : Kalusha Bwalya, Zambie.

1987 : Rabah Madjer, Algérie.

1986 : Badou Zaki, Maroc.

1985 : Mohammed Timoumi, Maroc.

1984 : Théophile Abega, Cameroun.

1983 : Mahmoud Al-Khatib, Egypte.

1982 : Thomas N’kono, Cameroun.

1981 : Lakhdar Belloumi, Algérie.

1980 : Jean Manga-Onguene, Cameroun.

1979 : Thomas Nkono, Cameroun.

1978 : Karim Abdul Razak, Ghana.

1977 : Tarak Dhiab, Tunisie.

1976 : Roger Milla, Cameroun.

1975 : Ahmed Faras, Maroc.

1974 : Paul Moukila, Congo.

1973 : Tshimen Bwanga, Zaïre.

1972 : Cherif Souleymane, Guinée.

1971 : Ibrahim Sunday, Ghana.

1970 : Salif Keïta, Mali.

N.B. : Le prix a été organisé par France Football à partir de 1970 jusqu’en 1994. A partir de 1992, la CAF a entamé son sondage officiel.

* En 1993, France Football avait nommé Pelé en tant que meilleur joueur, tandis que Yekini a été le vainqueur du vote de la CAF.

Les prix de la CAF 2013

Meilleur joueur : Yaya Touré (Côte d’Ivoire).

Meilleur joueur évoluant en Afrique : Mohamad Abou-Treika (Egypte).

Meilleur arbitre : Djamel Haimoudi (Algérie).

Meilleur espoir : Kelechi Iheanacho (Nigeria).

Meilleur entraîneur : Stephen Keshi (Nigeria).

Meilleure sélection : Nigeria.

Club de l’année : Ahli (Egypte).

Meilleure sélection espoir : Nigeria moins -17, champion du monde moins -17.

CAF Fair-play : Supporters du Nigeria.

Légendes de la CAF :

Bruno Metsu (France), Mehdi Jose Faria (Brésil).

Equipe type d’Afrique :

Vincent Enyeama (Nigeria) — Ahmad Fathi (Egypte), Mehdi Benatia (Maroc), Kevin Constant (Guinée) — Mohamad Abou-Treika (Egypte), John Obi Mikel (Nigeria), Yaya Touré (Côte d’Ivoire), Jonathan Pitroipa (Burkina Faso) — Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), Emmanuel Emenike (Nigeria), Asamoah Gyan (Ghana).

Entraîneur :

Stephen Keshi.

Lien court: