Culture > Livres >

Conte philosophique tunisien

Vendredi, 24 mars 2023

Une nouvelle traduction française de Barg Ellil, de l’écrivain tunisien Béchir Khraïef, par Samia Kassab-Charfi, vient de paraître aux Sud Editions.

Conte philosophique tunisien

« Là où la vie emmure, l’intelligence perce une issue », écrit Marcel Proust dans Le Temps retrouvé. Si vous recherchez dans la littérature tunisienne un conte qui illustre magistralement cet aphorisme, c’est Barg Ellil qu’il vous faut lire. Roman où le rire se mêle aux larmes, l’amour à la guerre, la violence à l’émotion, où l’ingéniosité créatrice finit par triompher de l’adversité. Barg Ellil est l’histoire d’un esclave noir arrivé à Tunis au début du XVIe siècle. Ce héros facétieux et espiègle, porteur d’une profonde humanité, assiste à l’invasion de la ville par l’armada de Charles Quint, participe aux combats et inverse le cours de sa destinée. Apprenti alchimiste, il se découvre musicien et danseur; marginal dans une société de privilèges, voilà que le hasard le jette dans les bras d’une femme qui ne lui est pas destinée. Béchir Khraïef (1917-1983) est un romancier et nouvelliste célèbre pour ses scènes de la vie quotidienne dans les quartiers populaires et ses portraits de marginaux dans la société tunisienne. 

Lien court: