International > Monde >

Soudan : Accord-cadre pour une sortie de crise

Mercredi, 07 décembre 2022

Des dirigeants militaires et des groupes civils au Soudan ont signé, lundi 5 décembre, un accord-cadre pour tenter de sortir le pays de l’impasse.

Soudan : Accord-cadre pour une sortie de crise
(Photo : AFP)

L’Accordcadre a été signé par le général Burhane, le commandant Mohamed Hamdan Daglo, ainsi que plusieurs groupes civils, notamment les Forces pour la liberté et le changement (FFC). L’accord signé lundi a été négocié sous l’égide de responsables de l’Onu, de diplomates occidentaux, ainsi que des représentants d’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, selon les FFC. « C’est le point culminant des efforts soutenus déployés par les parties prenantes soudanaises durant l’année écoulée pour trouver une solution à la crise politique et rétablir l’ordre constitutionnel », a déclaré le représentant spécial de l’Onu, Volker Perthes, présent à la cérémonie de signature, alors que le patron de l’Onu, Antonio Guterres, a exhorté les Soudanais à « travailler sans délai » pour parvenir à un « accord durable et politiquement inclusif ».

Durant la cérémonie de signature, le général Daglo a réitéré l’engagement de l’armée à quitter la scène politique en déclarant qu’il était « essentiel de construire un régime démocratique durable ». L’accord, intervenu après une réunion entre les FFC et d’autres groupes politiques avec de hauts responsables militaires, constitue la première étape d’un processus politique en deux phases. « L’accord-cadre jette les bases de l’établissement d’une autorité civile de transition », ont indiqué les FFC, en soulignant que d’autres groupes civils l’avaient également signé.

Soutien du Caire

L’Egypte, qui a salué la signature de cet accord-cadre, a estimé qu’il s’agissait d’une étape importante et cruciale pour établir les principes liés aux structures de gouvernance au Soudan, a souligné, lundi, le ministère des Affaires étrangères. Le Caire a exprimé son plein soutien à cet accord, ainsi que sa disposition à la coopération, avec les diverses parties soudanaises, dans leurs efforts visant à atteindre un accord définitif réalisant les aspirations du peuple soudanais frère, et renforçant le rôle du Soudan dans le soutien à la paix et à la stabilité dans la région et dans le continent africain. L’Egypte souhaite que cet accord marque le début d’une nouvelle phase de stabilité et de prospérité pour le peuple soudanais, dans le cadre des liens historiques entre les deux pays frères. A cette occasion, Le Caire a appelé la communauté internationale à soutenir pleinement le Soudan afin de lui permettre de traverser avec succès la période de transition et de desservir les intérêts du peuple soudanais.

Lien court: