Economie > Economie >

efinance lance sa première plateforme numérique pour le secteur privé

Gilane Magdi , Mercredi, 30 novembre 2022

La holding efinance Investment Group (opérateur de paiement gouvernemental) a conclu, à l’issue de la Cairo ICT, un accord avec 18 entreprises pour lancer la première plateforme multi-cloud égyptienne.

efinance lance sa première plateforme numérique pour le secteur privé

La liste comprend de grandes entreprises telles que Cisco, Dell, Huawei, IBM, Pure Storage et Commvault. « Grâce à la signature de cet accord avec les grandes entreprises internationales, efinance pourra répondre aux besoins de ses clients, notamment les banques et les entreprises du secteur privé en leur fournissant différents services numériques et ce, en leur offrant l’infrastructure numérique nécessaire », explique à l’Hebdo le PDG de efinance, Ibrahim Sarhane. Et d’ajouter : « La plateforme fournira à ses clients un ensemble unique de produits et de services qui seront pour la première fois sur le marché égyptien, comme les logiciels, les plateformes cloud, Internet des objets, en plus des applications de cybersécurité et d’intelligence artificielle ». Sarhane s’abstient de révéler à l’Hebdo le montant des investissements injectés dans cette plateforme. Il note cependant que la holding a lancé une stratégie ambitieuse après son introduction en Bourse l’année dernière afin de moderniser son infrastructure numérique et d’aider les secteurs bancaire et privé à achever la transition numérique. « Le lancement de cette plateforme nationale va permettre à nos clients de réduire le coût et le temps nécessaires à leurs opérations. La société qui veut offrir des services numériques pourra les offrir immédiatement à travers l’infrastructure de efinance en remboursant les frais en monnaie nationale au lieu d’injecter des investissements en dollar dans la création de sa propre infrastructure », renchérit-il. Et d’ajouter que efinance va orienter davantage ses services vers les secteurs bancaire et privé au cours des trois prochaines années.

Mots clés:
Lien court: