Sports > Sports >

Coupe du monde: Les Marocains séduisent

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 30 novembre 2022

Suite à sa victoire contre la Belgique 2-0, la sélection marocaine devrait éviter la défaite lors de sa prochaine rencontre, jeudi 1er décembre, contre le Canada et assurer sa qualification au second tour du Mondial.

Coupe du monde: Les Marocains séduisent
(Photo : AP)

Le Maroc a ouvert la possibilité d’une qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde après sa victoire contre la Belgique lors de la deuxième journée de rencontre du groupe F, dimanche 27 novembre. Suite à cette victoire, les Lions de l’Atlas occupent la deuxième place du groupe avec 4 points, à égalité avec le leader du groupe, la Croatie, qui a écrasé le Canada 4-1.

Comme ils sont placés dans un groupe assez difficile avec deux sélections qui se sont hissées jusqu’aux quarts de finale en 2018, la mission des Marocains était théoriquement presque impossible. Mais ces derniers ont su se défendre lors du match d’ouverture contre la Croatie, finaliste du dernier Mondial, avec un match nul (0-0) qui témoigne de la résistance des Lions de l’Atlas, à deux doigts de décrocher une victoire inattendue.

Contre la Belgique, les hommes de Walid Regragui ont battu les deuxièmes mondiaux au classement Fifa grâce aux buts de Abdelhamid Sabiri et Zakaria Aboukhlal aux 74e et 90e minutes de la rencontre. « Le premier match face à la Croatie a été plus difficile pour nous. Nous ne pouvions jouer notre jeu, la Croatie a fait un très bon match. Ce match était peut-être plus facile, notamment au niveau des milieux de terrain », a déclaré Hakim Ziyech, ailier de Chelsea et de la sélection marocaine, à la fin de la rencontre. « Ils ont peut-être fait plus d’erreurs que les Croates. Nous avons joué un jeu très fort, robuste, notamment en défense. Nous attendions leurs erreurs et je pense que nous avons su en prendre l’avantage pour marquer au bon moment », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Walid Regragui, sélectionneur du Maroc, a exprimé sa satisfaction tout en rappelant le secret de la victoire des Lions de l’Atlas : le réalisme. « Je suis satisfait, mais on sait où on va. Dans ce genre de compétition, entre faire le spectacle et gagner, ou atteindre ses objectifs, il faut choisir. Nous, nous avons choisi d’être un bloc, une équipe très cohérente. C’est difficile de nous bouger. Tout le monde travaille. Avec les joueurs de qualité que nous avons, nous savons que nous pouvons faire quelque chose de grand. Je ne dis pas qu’on est une grande équipe, mais nous serons difficiles à battre. Maintenant, le problème c’est que nous avons énormément de blessés. Est-ce que ça va nous permettre de passer le cap ? », a-t-il confié au micro de beIN Sports suite à la victoire.

Théoriquement, la mission des Marocains ne sera pas des plus difficiles contre le Canada qui se présente comme l’équipe la plus faible du groupe. Une victoire contre les Canadiens permettrait aux Marocains de se qualifier au second tour. Et, potentiellement en tant que leader du groupe, car la Croatie doit jouer une dernière rencontre contre la Belgique. Match qui s’annonce serré. « On va essayer de terminer premiers de notre groupe. On sait qu’en terminant premiers du groupe on peut tomber sur une petite équipe, même s’il n’y a pas de petite équipe en Coupe du monde. Mais on a bien vu que les petites nations peuvent gagner contre les grandes », conclut Selim Amallah, milieu de la sélection marocaine.

Lien court: