Dossier > COP27 >

Sauver la planète: Le cri d’alerte de la nouvelle génération

Mercredi, 23 novembre 2022

A l’occasion de la COP27, le lycée Voltaire du Caire s’est mobilisé en participant au projet de simulation « COP des jeunes ». Pendant plusieurs semaines, des élèves de 3e et de Seconde se sont entraînés à chercher, analyser, comprendre et négocier un texte d’accord pour limiter le réchauffement climatique comme le font les chefs d’Etat en ce moment.

Sauver la planète: Le cri d’alerte de la nouvelle génération

Voici le témoignage de Abdel-Rahman Kamel, un élève qui a participé à cette simulation :

« J’aimerais tout d’abord commencer par une citation de l’ancien secrétaire général des Nations-Unies, M. Ban Ki-moon, qui disait que nous, la jeune génération, sommes la première qui puisse mettre fin à la pauvreté, mais également que nous sommes la dernière à être en capacité de ralentir le réchauffement climatique avant qu’il ne soit définitivement trop tard ».

Notre volonté de préserver notre planète doit être entendue par les dirigeants du monde entier.

Nous sommes l’avenir, il est grand temps d’agir !

Nous sommes extrêmement heureux de voir autant d’élèves ayant pris part à cette simulation dans les différents établissements du Caire. Cela montre que notre génération a pleinement conscience de la menace climatique et qu’elle souhaite être acteur pour protéger la maison Terre.

Nous félicitons chaque élève pour son engagement et sa maturité face à un problème qui touche chacun d’entre nous, peu importe qui nous sommes ou d’où l’on vienne.

Notre rôle à nous, jeunes d’ici et d’ailleurs, est aujourd’hui de sensibiliser le plus grand nombre aux changements climatiques et d’éveiller les consciences, afin que chacun, à son échelle, puisse assumer ses responsabilités.

Cette simulation a été des plus bénéfiques à plusieurs égards.

Elle nous a permis de mieux appréhender les conséquences dévastatrices du réchauffement climatique et de mieux comprendre le rôle des différents acteurs politiques et économiques dans ce combat au travers de négociations, parfois tendues, mais toujours dans le respect de l’Autre.

Cette introduction aux « Relations internationales » nous aidera à mieux nous orienter dans notre parcours scolaire.

Nous espérons voir d’autres projets similaires qui permettent aux élèves francophones de s’exprimer et de faire acte de citoyenneté.

Cela a été un très grand honneur de faire partie de cette belle expérience qui, j’en suis certain, restera gravée en moi à jamais.

Pour conclure, nous tenons à remercier l’Agence française de développement, l’Association d’éducation française à l’étranger, ainsi que l’Institut français du Caire et nos professeurs Mme Soualhi (référent), M. Bura et Mme Gaid, d’avoir permis cette simulation de la COP27.

Lien court: