Dossier > Négociations sur le climat >

Trente ans de négociations

Ghada Ismaïl, Mercredi, 16 novembre 2022

La question climatique est au centre des intérêts depuis déjà trois décennies. Retour sur les dates-clés des négociations mondiales sur le climat, du Sommet de la Terre de 1992 jusqu’à la COP27 de Charm Al-Cheikh.

Trente ans de négociations

1992 : Adoption de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC), au sommet de la terre à Rio de Janeiro (Brésil).

1995 : La première session de la Conférence des Parties se tient à Berlin.

1997 : Le Protocole de Kyoto est officiellement adopté en décembre, à la troisième session de la Conférence des Parties.

2001 : Les accords de Marrakech, adoptés à la COP7, mettent en place de nouveaux instruments de financement et de planification en vue de l’adaptation aux changements climatiques.

2005 : Le protocole de Kyoto entre en vigueur après sa ratification par la Russie, remplissant l’exigence qu’au moins 55 pays représentant au moins 55 % des émissions ratifient le traité.

2007 : A la COP13 à Bali, les délégués conviennent de travailler sur un nouvel accord contraignant pour inclure à la fois les pays développés et les pays en développement.

2009 : Signature de l’Accord de Copenhague au niveau des chefs d’Etat lors de la COP15.

2010 : La COP16 à Cancun établit un Fonds vert pour le climat, pour aider les pays en développement à s’adapter.

2011 : Les pourparlers de la COP17 à Durban, en Afrique du Sud, échouent après que la Chine, les Etats-Unis et l’Inde ont refusé de signer des réductions d’émissions contraignantes avant 2015.

2015 : Adoption de l’accord de Paris lors de la COP21 au Bourget. Ses objectifs, visant à contenir la hausse des températures sous 1,5-2°C.

2016 : La COP22 à Marrakech marque le début des négociations sur les règles d’application de l’Accord de Paris.

2018 : En Pologne, à Katowice, la COP24 a vu l’adoption des règles d’application de l’accord de Paris, à l’exception de celles concernant l’article 6.

2019 : Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, décrit le manque d’ambition manifesté lors de la COP25 à Madrid comme une occasion manquée.

2021 : Le Royaume-Uni accueille la COP26 à Glasgow, en Ecosse. De nombreux engagements sont pris, comme la réduction des fuites de méthane et la protection des forêts tropicales.

Mots clés:
Lien court: