Dossier > COP27 >

Les activistes écologistes mobilisés

Racha Darwich , Mercredi, 09 novembre 2022

Sous le slogan « Arrêtez de tuer les animaux », des activistes ont organisé une manifestation devant la salle de conférence de Charm Al-Cheikh pour exiger que le monde cesse de tuer les animaux.

Les activistes écologistes mobilisés

Il s’agissait de végétariens qui appelaient à arrêter la consommation de la viande à cause de son impact négatif sur le climat. Les manifestants ont porté des déguisements d’animaux et ont levé des pancartes où l’on pouvait lire en anglais « Please don’t eat me » (SVP ne me mangez pas) ou « Be vegan make peace » (être végétarien c’est faire la paix), ainsi que de nombreuses autres pancartes dans différentes langues. « Nous devons coopérer ensemble. Le moment est venu de changer parce que nous n’avons plus beaucoup de temps pour sauver l’humanité des dangers du climat. Nous devons avoir une position parce que nous sommes déjà très en retard », a déclaré Li Zhao, responsable de la manifestation. L’activiste écologiste croit que la seule solution est que l’homme ait un rôle actif face à la menace qui vient de ceux qui mangent la viande et tuent les animaux. « Nous devons aider la nature à revenir à ce qu’elle était, il y a 2 milliards d’animaux qui sont mangés chaque année, c’est un très grand nombre ».

La deuxième journée a témoigné d’une manifestation organisée par des institutions de la société civile égyptienne dans la Zone verte, levant des slogans qui exigent de mettre un terme au gaspillage des ressources naturelles africaines.

Les manifestations organisées par les activistes climatiques sont l’une des plus importantes caractéristiques des sommets du climat. Les activistes dénoncent la destruction du globe, du climat et de l’environnement. Les militants du climat du monde entier se rendent à Charm Al-Cheikh pour exprimer leur opinion en brandissant le slogan « Travaillez maintenant pour protéger les gens, sauver notre planète des pires effets de la crise climatique », dans le but de souligner les dangers extrêmes de la crise climatique. C’est ainsi que la conférence devrait être témoin d’un certain nombre de manifestations pour exiger l’arrêt de l’utilisation des plastiques, la réduction des émissions et l’arrêt des émissions des usines. Dans ce contexte, l’Egypte a consacré un espace pour les manifestations dans la Zone verte, et la présidence de la conférence a expliqué que les manifestations ont lieu pendant les heures de travail de 10h à 17h. Dans ce contexte, Chaimaa Al-Qassas, coordinatrice générale de l’Alliance civique pour le climat, a expliqué que l’alliance participe à la manifestation afin de réaliser la justice climatique en Afrique.

Mots clés:
Lien court: