COP27 > COP27 >

Le changement climatique en 20 mots

Ghada Ismaïl, Dimanche, 06 novembre 2022

La COP27 débattra des moyens de lutte contre le changement climatique, dont voici les principaux concepts.

Le changement climatique en 20 mots

Changement climatique

Le changement climatique désigne le changement dans l’état ou les caractéristiques climatiques. Il est identifié grâce à des tests statistiques. Le changement climatique peut être causé par des processus internes naturels ou par des forces externes, telles que des éruptions volcaniques ou des actions anthropiques persistantes.  

CCNUCC

La Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) est le principal traité international pour le climat. Elle a été adoptée au cours du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, le 9 mai 1992, avant d’entrer en vigueur le 21 mars 1994. Elle a été ratifiée par 195 Etats et l’Union européenne.

COP

Littéralement : Conférence des Parties. Les parties désignent les 195 pays+l’Union européenne, signataires de la Convention-Cadre des Nations- Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Elle se déroule chaque année dans une ville différente.

Accord de Paris

Rédigé à l’occasion de la COP21 en 2015, l’Accord de Paris prévoit que les pays signataires s’engageront à mettre en place des mesures pour limiter l’élévation de la température à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels.

Atténuation et adaptation

L’adaptation consiste à se préparer aux conséquences inévitables, et déjà visibles, du réchauffement climatique. L’atténuation du changement climatique, en revanche, fait référence à toutes les mesures entreprises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Gaz à effet de serre

Gaz présents dans l’atmosphère qui contribuent à retenir la chaleur près de la surface de la terre et conduisent au réchauffement de la planète. Les gaz à effet de serre ont pour origine première les activités humaines et les combustibles fossiles. Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le protoxyde d’azote (N2O), le méthane (CH4) et l’ozone (O3).

Protocole de Kyoto

Premier traité international contraignant visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Signé en 1997, entré en vigueur en 2005, il concernait 55 pays industrialisés. A expiré en 2020.

Empreinte carbone

L’empreinte carbone mesure la quantité de CO2 émise par un bien, un service ou même une personne. Votre empreinte carbone personnelle comptabilise donc les gaz à effet de serre induits par votre consommation.

Marché carbone

Un système d’échange dans lequel les émissions réduites ou les concentrations capturées de gaz à effet de serre sont négociées, échangées, achetées ou vendues. Ce système, mis en place dans une quarantaine de pays du monde, vise à réguler et équilibrer les émissions.

Energies fossiles

Energies issues de la fossilisation de matières organiques stockées sous terre. Il s’agit principalement du pétrole, du charbon et du gaz naturel. Elles ont un taux de carbone élevé et peuvent nuire irrémédiablement à l’environnement.

Energies renouvelables

Par opposition aux ressources fossiles en voie d’épuisement, les énergies renouvelables, ou EnR, sont issues principalement des flux d’énergie provenant du soleil et de ses effets sur terre : chaleur, vent, courants, cycle de l’eau, etc. Générant peu de polluants et de déchets, ces filières sont parfois qualifiées d’« énergies vertes ».

Transition énergétique

Abandon progressif, dans les activités humaines, de l’utilisation de l’énergie issue des combustibles fossiles au profit des énergies propres et des énergies renouvelables.

Finance verte

La finance verte est une notion qui définit les actions et opérations financières qui favorisent la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique.

Mix énergétique

C’est la répartition des différentes sources d’énergies primaires (fossile, renouvelable ou nucléaire) dans la consommation énergétique totale.

Acidification

Baisse du potentiel hydrogène (pH) de l’océan sur une longue période, des décennies ou plus, causée principalement par l’absorption du CO2 venant de l’atmosphère. L’océan constitue un puits de carbone, qui absorbe près de 30 % des émissions de CO2 dues aux activités humaines.

Biodiversité

La biodiversité désigne la totalité des organismes vivants de notre planète. Le terme souligne la variabilité des organismes vivants de toute origine, y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie. Cela comprend la diversité intra-spécifique au sein des espèces et entre espèces, ainsi que celle des écosystèmes.

CDN

Les CDN, « Contributions Déterminées au Niveau National », correspondent aux engagements pris par les Etats dans la foulée de l’Accord de Paris pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit généralement d’objectifs pris à l’horizon 2030 et 2050.

GIEC

Le GIEC est un organisme qui fournit aux pays des informations scientifiques sur le changement climatique, ses implications et les risques potentiels futurs, et propose des options d’adaptation et d’atténuation pour renforcer la réponse mondiale au changement climatique.

Neutralité carbone

Viser la neutralité carbone c’est réduire drastiquement nos émissions, de sorte que celles restantes, dites incompressibles, n’excèdent plus ce que la nature peut gérer elle-même. Cette notion, façonnée par les experts du GIEC, est adoptée comme objectif à l’horizon 2050 par de nombreux pays dans leurs CDN.

Justice climatique

Ce concept lie les droits de l’homme et le développement, afin de protéger les droits de ceux qui sont les plus vulnérables aux effets du changement climatique. Il propose que les charges, les impacts et les avantages du changement climatique soient partagés de manière équitable et juste.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique