Escales > Escales >

S’en sortir, c’est possible

Mardi, 25 octobre 2022

Le burn out est encore un sujet de recherche pour mieux être conceptualisé et diagnostiqué.

S’en sortir, c’est possible

Durant les vingt dernières années, certains spécialistes ont offert une assistance aux personnes souffrant de burn out. D’autres animent des séminaires de prévention. La psychologue suisse Catherine Vasey a écrit trois oeuvres sur ce sujet : le burn out, le détecter et le prévenir. Comment rester vivant au travail et la boîte à outils de votre santé au travail. Elle a également créé le site NoBurnout dans lequel elle partage des ressources et des informations sur ce sujet. D’après les spécialistes, le plus important est de ne pas nier la situation et d’identifier les symptômes pour pouvoir trouver la réponse appropriée. Il faut chercher l’avis d’un expert, parler de la situation avec votre supérieur, ainsi que vos collègues. Dans certains cas, un arrêt de travail temporaire est recommandé. Pourtant, certains employeurs ne laissent pas ce choix, quitter l’entreprise ou démissionner reste la seule option. Ce qui oblige nombreux travailleurs de ne pas en parler. Il est bien souvent indispensable de se faire aider par un psychiatre, un psychologue ou un life coach professionnel pour gérer ce syndrome.

Il est aussi important de savoir que le corps a besoin de se défouler et se ressourcer davantage. Une erreur commune est de penser qu’il faut se reposer pour aller mieux, le plus important est d’exercer une activité physique pour se débarrasser de l’énergie négative. Retrouver un bon équilibre vie professionnelle-vie privée est primordial. Après avoir vécu un burn out, il faut apprendre à dire non, changer ce qui ne va pas et se réinventer toutes les étapes de reconstruction.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique