Santé > Santé >

Amr Abdel-Kader : Des gencives irritées et qui saignent facilement alertent au risque de plaque dentaire

May Atta , Mercredi, 19 octobre 2022

Provoquée par une mauvaise hygiène, la plaque dentaire peut entraîner des dégâts allant bien au-delà des maladies liées aux dents. Interview avec Dr Amr Abdel-Kader, chirurgien-dentiste.

Amr Abdel-Kader

Al-Ahram Hebdo : Qu’est-ce que la plaque dentaire? Et quelles sont ses causes?

Dr Amr Abdel-Kader : La plaque dentaire est un dépôt composé de restes d’aliments et de bactéries présentes dans la bouche. Si on n’élimine pas cette plaque, au bout de quelques jours, elle va se durcir. Elle devient du tartre, c’est-à-dire une accumulation de plaque dentaire calcifiée. Une mauvaise hygiène dentaire accélère évidemment le développement du tartre, puisqu’elle favorise le dépôt de la plaque dentaire.

— Comment savoir si on a du tartre dentaire ?

— Des gencives rouges, irritées et qui saignent facilement doivent alerter. Non traitée, cette inflammation de la gencive, appelée gingivite, peut mener à la parodontite, c’est-à-dire à une atteinte du tissu osseux qui débouche sur la perte d’une ou plusieurs dents.

— Qu’en est-il du traitement ?

— Le dentiste procède à un détartrage dentaire offrant un nettoyage complet des dents et des gencives; pour les cas avancés, une greffe osseuse peut être envisagée pour reconstruire les gencives.

— Risque-t-on de développer d’autres maladies à part celles liées aux dents ?

— Bien sûr, à cause de la concentration des bactéries, des acides et des toxines qu’elles produisent dans la région gingivale, une parodontite non traitée augmente les risques de développer des maladies respiratoires, le déséquilibre d’un diabète préexistant et une aggravation des maladies cardio-vasculaires.

— Comment éviter la formation de plaques dentaires ?

— Il faut se brosser les dents après les repas, et surtout visiter régulièrement son dentiste, pour effectuer un détartrage qui assure l’élimination de la plaque dentaire en profondeur. Pour une hygiène irréprochable, il faut programmer au moins un détartrage par an, et tous les trois mois pour les personnes souffrant de maladies chroniques.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique