Santé > Santé >

L’OMS ouvre une enquête après 66 décès d’enfants en Gambie

Mercredi, 12 octobre 2022

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a émis la semaine dernière une alerte concernant quatre sirops contre la toux et le rhume produits par le laboratoire indien Maiden Pharmaceuticals qui pourraient avoir causé le décès de 66 enfants en Gambie et avoir été distribués dans d’autres pays.

L’OMS ouvre une enquête après 66 décès d’enfants en Gambie

 Il s’agit de quatre produits : Promethazine Oral Solution, Kofexmalin Baby Cough Syrup, Makoff Baby Cough Syrup et Magrip N Cold Syrup. Ils sont tous fabriqués par la même entreprise, Maiden Pharmaceuticals Limited. L’organisation, basée à Genève, précise que les quatre médicaments contaminés ont été identifiés en Gambie, mais pourraient avoir été distribués, par le biais de marchés informels, ailleurs en Afrique. «  Tous les lots de ces produits doivent être considérés comme dangereux jusqu’à ce qu’ils puissent être analysés par les Autorités nationales de réglementation compétentes », indique l’OMS qui mène une enquête avec l’entreprise et les autorités de réglementation en Inde. Par mesure de précaution, l’OMS recommande à tous les pays de détecter et retirer ces médicaments de la circulation.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique