Santé > Santé >

Une bonne activité physique semble limiter les risques liés au Covid

Mercredi, 31 août 2022

Les personnes qui s’adonnent à une activité physique régulière ont moins de risques d’attraper le Covid-19 et de développer une forme grave de la maladie, conclut une étude publiée la semaine dernière, qui comprend toutefois de nombreuses limites.

Une bonne activité physique semble limiter les risques liés au Covid

« Une activité physique régulière est associée à un moindre risque d’infection au coronavirus, ainsi qu’à un meilleur pronostic en matière d’hospitalisations, de gravité et de mortalité », conclut cette étude parue dans le British Journal of Sports Medicine.

Les auteurs concluent qu’en cas d’activité régulière le risque d’infection est légèrement réduit et, surtout, que celui d’hospitalisation diminue d’environ un tiers (-36 %) et celui de décès de près de moitié (-43 %). Ils estiment qu’il faut au moins 150 minutes d’activité modérée, ou 75 minutes d’activité intense par semaine pour un effet maximal.

Ce type d’étude ne permet néanmoins pas de conclure sur les mécanismes à l’oeuvre. Il est probable qu’une bonne activité physique facilite directement une réponse immunitaire efficace, comme le rappellent les auteurs. Mais elle peut aussi limiter en amont certains facteurs de risques d’un Covid grave, comme le surpoids.

Par ailleurs, les travaux sur lesquels s’est basée l’étude se réfèrent aux indications données par les patients eux-mêmes sur leur activité physique, et non à une évaluation objective.  

Lien court: