Panorama africain > >

Le top 5 des géants du diamant :

Mercredi, 31 août 2022

Le top 5 des géants du diamant :

Botswana

Botswana est le premier producteur en Afrique et deuxième mondial derrière la Russie. Ce petit pays africain a extrait 16 millions de carats en 2020, avec des réserves estimées à 310 millions de carats. Le gouvernement essaye de contrôler le secteur minier du diamant en appliquant un système de redistribution basé sur d’importantes taxes. Son principal partenaire étranger est De Beers, filiale du géant anglo-américain, la plus grande entreprise de diamants au monde. La mine Jwaneng est la plus grande en termes de valeur de production au monde.

RD Congo

La RDC possède des réserves de diamants estimées à 150 millions de carats. C’est aussi le troisième pays africain producteur de diamants en volume. Cependant, la majorité de la production de la pierre précieuse est réalisée de façon informelle et non par de grandes sociétés minières. Selon Statista.com, environ 700 000 mineurs artisanaux sont actifs dans le secteur. Malgré la production de 23,2 millions de carats en 2016, les exportations de diamants du pays n’ont rapporté que 229 millions de dollars. En 2020, la production a chuté à 3,7 millions de carats.

Angola

Le diamant a été découvert pour la première fois en Angola en 1912. La guerre civile, financée par les gisements de diamants, a duré plus de 25 ans. Elle s’est terminée en 2002, mais a laissé la plupart des infrastructures du pays gravement endommagées. La mine de Catoca est la quatrième plus grande au monde. En 2020, la production de diamants (industriels et semiindustriels) a atteint 8,5 millions de carats.

Afrique du Sud

L’extraction de diamants en Afrique du Sud date de 150 ans. En 1905, le plus gros diamant au monde, le Cullinan, de 3 016,75 carats, y a été découvert. L’énorme pierre a été taillée en 9 morceaux pour décorer les joyaux de la couronne britannique, un cristal ornant la couronne de la reine et un autre embellissant son sceptre. Les exportations de diamants du pays étaient évaluées à plus de 1,5 milliard de dollars en 2016. En 2020, la production a dépassé 7,7 millions de carats avec des réserves estimées à 54 millions de carats.

Namibie

Plus de la moitié des devises étrangères de la Namibie sont fournies par l’exploitation minière. En 2016, la Namibie a produit un volume total de près de 1,7 million de carats de diamants d’une valeur de plus de 915 millions de dollars. Ce chiffre a passé à 1,9 million de carats en 2019.

Lien court: