Sports > Sports >

Course à quatre pour éviter la relégation

Karim Farouk , Mercredi, 24 août 2022

Cette année, la bataille du fond du classement est plus serrée que celle du sommet. Ghazl Al-Mahalla, Eastern Company, Moqaouloun et Gouna sont dans la dernière ligne droite pour éviter la relégation. Les noms des deux équipes qui se maintiendront en D1 ne seront connus que le 29 août.

Course à quatre pour éviter la relégation
Gouna et Ghazl Al-Mahalla sont en pleine course pour la survie dans l’élite.

Alors que le championnat semble acquis à Zamalek et que la course pour les places continentales est tranchée depuis déjà plusieurs semaines, le seul enjeu pour cette fin de saison reste la bataille de la relégation. Mathématiquement, 9 équipes sont menacées d’être reléguées en D2. Les clubs qui totalisent 35 points sont en sécurité depuis que le championnat est passé à 18 équipes en 2015. Ismaïli, Masri, Ceramica Cleopatra, Ittihad d’Alexandrie (tous à 36 points) et Enppi (35 points) semblent théoriquement à l’abri de la relégation après la fin de la 31e journée à trois journées du sifflet final.

La situation est plus compliquée pour Ghazl Al-Mahalla (31 points) et Moqaouloun, Gouna et Eastern Company (toutes à égalité avec 29 points) avant le début de la 32e journée. A la fin des 34 journées le 29 août, deux d’entre eux rejoindront Maqassa, déjà reléguée, en n’ayant collecté que 15 points en 31 matchs.

Et comme par arrangement du destin, ces équipes n’auront pas à jouer entre elles et devront ainsi chercher des points loin des confrontations directes. « Afin d’assurer le fair-play et l’équité entre les équipes, nous demandons à ce que tous les matchs restants se jouent le même jour et à la même heure. Il n’est pas question que nos rivaux connaissent au préalable nos résultats ou que nous soyons sous la pression des performances des autres. Nous exigeons que le calendrier des trois dernières journées de la compétition soit ajusté », a annoncé Eastern Company dans un communiqué officiel. Nouveau venu en championnat cette année, Eastern Company a eu une saison de galère et semblait sur le chemin de la relégation en D2 avant de faire un réveil tardif. Lors des 9 dernières rencontres, l’équipe a réussi à accumuler 16 points (4 victoires, 4 nuls et 1 défaite) pour raviver ses chances de survie. Le mérite revient à Alaa Abdel-Aal qui a relevé le défi en mars dernier. La défense demeure le grand souci de l’équipe qui a encaissé 52 buts en 31 matchs.

Ghazl Al-Mahalla, 7 défaites en 11 matchs

 Pour Ghazl Al-Mahalla, c’est complètement l’inverse. A son retour en première division la saison passée, l’équipe avait fait une grande impression grâce à sa solidité et sa domination, notamment sur son terrain. Mais au lieu de bâtir sur ce qui a été déjà construit, l’équipe a beaucoup dégringolé cette saison souffrant d’instabilité technique en raison des nombreux changements à la barre technique. Lors de ses 11 dernières rencontres, Ghazl Al-Mahalla a concédé 7 défaites et 3 nuls et réalisé une seule victoire. « Notre début de saison n’était pas mauvais et nous avons atteint la finale de la Coupe de la Ligue avant de perdre face à Future. Depuis, l’équipe semble démoralisée, surtout que nous étions si proches de notre premier trophée depuis des décennies. Mais maintenant, nous devons nous concentrer afin de ne pas tout perdre, et la saison prochaine nous corrigerons nos erreurs », a dit le président du club, Ali Al-Abbassi.

Gouna et Moqaouloun sont dans des situations semblables. Ces deux habitués de la première division ont craqué face aux nouvelles puissances du championnat comme Future FC, Pharco FC et Ceramica Cleopatra, et peinent à conserver leur statut. L’histoire est la même : des effectifs qui ne sont pas à la hauteur en raison des changements des entraîneurs dans une tentative de redresser la barre, mais cela n’a donné lieu qu’à des points perdus et une baisse de niveau. « Nous avons perdu 11 points jusqu’à présent en raison des erreurs d’arbitrage. Cela est inacceptable. On ne peut plus tolérer ce genre de choses. Nous demandons que les arbitres soient plus vigilants au cours des prochains matchs. Nous demandons aussi à la fédération et à la Ligue des clubs du championnat de modifier le calendrier afin que tous les matchs se jouent en même temps », a dit Mohamad Adel, superviseur de la section foot au club de Moqaouloun. L’enjeu est grand et tout reste à jouer d’ici le sifflet final le 29 août.

Les matchs restants

Ghazl Al-Mahalla

22 août : Maqassa (D)

26 août : Pharco FC (E)

29 août : Itt. d’Alex. (D)

Moqaouloun

23 août : Pharco FC (D)

26 août : Itt. d’Alex. (E)

29 août : Masri (D)

Gouna

23 août : Smouha (E)

26 août : Future FC (D)

29 août : Pyramids FC (E)

Eastern Company

24 août : Ismaïli (E)

26 août : Banque Ahli (D)

29 août : Zamalek (E)

*D : Domicile, E : Extérieur

Lien court: