Culture > Arts >

Les vampires des temps modernes

Névine Lameï, Mercredi, 27 juillet 2022

Pour sa première visite en Egypte, la prestigieuse compagnie italienne Etoile Ballet Theatre se produit à l’Opéra du Caire et d’Alexandrie, avec sa toute récente production Vampiri.

Les vampires des temps modernes
Vampiri, des scènes aux variations diverses, entre amour, jeunesse, beauté, sacrifice et pouvoir.

Ballet en deux actes et onze scènes, Vampiri (vampires) est en tournée en Egypte pour donner quatre soirées à l’Opéra du Caire et d’Alexandrie. Le spectacle raconte les mésaventures de Dorian, un jeune garçon, et d’Ambrosia, la reine séductrice des vampires qui accapare, tout au long du spectacle, l’attention et l’émotion de Dorian, sa nouvelle victime. Il s’agit de la nouvelle production d’un ballet qualifié d’« original », écrit et chorégraphié par Ines Albertini et Walter Angelini, les directeurs artistiques et danseurs principaux de la compagnie italienne Etoile Ballet Theatre. Dans Vampiri, le ballet joué d’abord en Italie et dans toute l’Europe, où la compagnie se produit de manière régulière, parle de jeunesse, de beauté et d’amour. Autant de valeurs humaines jouées avec une émotivité, voire une sensibilité souple, élégante et gracieuse, et en même temps atroce et rapide. Et ce, dans un mixage musical proche d’un music-hall mariant les classiques de Mozart, Beethoven, Schumann, Karl Jenkis et autres.

Tout au long du ballet, Ines Albertini, dans le rôle d’Ambrosia, et Walter Angelini, dans celui de Dorian, s’interrogent à travers la danse: « L’amour entre un humain et un vampire peut-il avoir une fin ? » Une question à laquelle répond le travail chorégraphique du couple marié: Albertini et Angelini. Depuis qu’ils travaillent ensemble en tant que directeurs artistiques et premiers danseurs de l’US International Ballet, de 2017 à 2020, les deux aiment mélanger dans leur chorégraphie esthétique et rencontre autour du geste, vision dynamique et poursuite de l’excellence. Une même technique suivie depuis septembre 2020, avec leur compagnie Etoile Ballet Theatre. Le répertoire de cette dernière, aux chorégraphies néo-classiques et contemporaines innovantes, s’intéresse également aux personnages et aux jeux de rôles. Citons parmi les créations chorégraphiques les plus originales et les plus innovantes d’Etoile Ballet Theatre : Alice au pays des merveilles, Le Magicien d’Oz, Schéhérazade, Snow Maiden, The Seasons of Love, The Wizard of Oz ... Etoile Ballet Theatre tient fort à présenter à son public, de tous âges et de tout horizon, le nouveau et le différent. C’est le cas du ballet Vampiri.

Des scènes en rouge sang

Apparu il y a plusieurs siècles, et peut-être même plusieurs millénaires, le mythe du vampire continue à traverser les âges et à glacer le sang des esprits les plus fins. Dans Vampiri, Ambrosia se baigne dans le sang de ses victimes, se nourrit d’énergie psychique, pour se sentir rajeunie et belle. Les vampires arrivent sur scène, dans un ballet inspiré de l’histoire d’Elizabeth Bathory, surnommée La Comtesse sanglante, et du comte Dracula, d’où un drame fantastique puissant.

Le spectateur est invité à imaginer Ambrosia comme l’influence maléfique qui transforme un homme sans méfiance en tueur. Et ce, dans un croisement contemporain et sensuel flamboyant, sombre et exaltant, doté d’une magie rouge qui évoque une sensation classique de l’époque de la Renaissance d’Europe de l’Est. Un croisement temporel alimenté par des scènes toutes en rouge sang, sur le plan de l’éclairage, des costumes et des rituels de danse, notamment le tango, ou la danse de l’amour. Une manière de créer des moments passionnants et dramatiques.

Basée à Plaisance, en Italie, l’Etoile Ballet Theatre qui réside au Piacenza Art Ballet, dans un bâtiment de 400 m2, dédié exclusivement à la danse, a ouvert ses portes en septembre 2020. La compagnie regroupe des danseurs de ballet professionnels de différentes nationalités, et dont la plupart des membres proviennent du « programme des stagiaires », aux cours de ballet innovants et intensifs, conçus pour renforcer les muscles, améliorer la technique des danseurs et parfaire les variations, ainsi que la technique de conditionnement corporel … Etoile Ballet Theatre continue aujourd’hui à accueillir de nouveaux danseurs pour ses spectacles à venir. Des spectacles prometteurs qui proposent des moments magiques et enchanteurs !

Ballet Vampiri, par Etoile Ballet Theatre, les 28, 29 et 30 juillet, à l’Opéra du Caire, Guézira, et le 31 juillet, à l’Opéra d’Alexandrie, à Manchiya. A 20h.

 

Les chorégraphes en quelques lignes

Née à Milan, en 1990, Ines Albertini a étudié à la Ballettschule Theater Basel. Egalement diplômée de la Tanz Akademie Zuerich (Suisse), disciple de l’étoile italienne Liliana Cosi, Albertini participe au prestigieux stage du Royal Ballet de Londres, et se familiarise avec les styles jazz et contemporain. Albertini fréquente le Théâtre de Bâle, la Tanz Akademie Zuerich (Suisse), l’Opus Ballet de Florence, la Blu Dance Company, la Seresta Dance Company d’Athènes (Grèce), l’Atlantic City Ballet, le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg …

Né en 1991, au village de Brianza, dans le nord de l’Italie, Walter Angelini étudie à l’Académie de la Scala de Milan, puis reçoit une bourse complète pour le JKO à l’American Ballet Theatre, de New York. A 17 ans, il obtient une bourse pour l’école Jacqueline Kennedy Onassis, de l’American Ballet Theatre, et signe un contrat pour la saison 2010-2011, avec le Boston Ballet, puis rejoint le Dance Theatre of Tennessee (Nashville) et le Dance Alive National Ballet.

Albertini et Angelini se rencontrent en 2011, au Dance Alive National Ballet. La saison les appelle à interpréter les ballets du répertoire classique Nuit de Walpurgis, La Belle au Bois Dormant, Casse-Noisette … La même année, Albertini et Angelini dansent en duo un tango et une pièce chorégraphiée par Michele Villanova, au Teatro Municipale di Piacenza, en Italie. Puis, ils sont invités en août 2012 par Andrea Bocelli à danser lors d’un événement organisé par lui-même, à savoir : Vivere AmanDo. Ensemble, le couple marié, Albertini et Angelini, a le privilège d’interpréter un large répertoire de chorégraphes emblématiques, à l’instar de Petipa, Ashton, Bournonville, Vainonen, Grigorovich, Balanchine, Kylian, Noureev, Lavrovsky et bien d’autres.

Lien court: