Sports > Sports >

Coupe d’Egypte: Zamalek victorieux

Karim Farouk , Mercredi, 27 juillet 2022

Zamalek a battu Ahli 2-1 jeudi en finale de la Coupe d’Egypte 2021. Il devra encore disputer les titres de Championnat et de Coupe d’Egypte 2022. Une tâche qui s’annonce difficile ...

Coupe d’Egypte  : Zamalek victorieux

Une fois c’est un hasard, deux fois c’est une coïncidence, mais 7 fois cela devient une règle ! La Coupe d’Egypte est devenue une spécialité de Zamalek. En effet, le ténor cairote a remporté son 7e titre en 9 ans. La victoire contre son éternel rival Ahli 2-1 en finale jeudi 21 juillet au stade du Caire, temple mythique du football égyptien, a été la cerise sur le gâteau.

«  Ce soir, mes joueurs ont été héroïques. Nous avons présenté un très bon jeu lors de la première période et nous aurions pu même marquer plus que 2 buts. En deuxième période, nous avons rencontré beaucoup de difficultés, mais les joueurs se sont bien battus et ont défendu leur titre. Je salue le public, notre plus grand supporter, et je lui dis qu’il peut être fier de son équipe », rapporte l’entraîneur portugais, Jesualdo Ferreira. En effet, après une première période en fanfare où les Blancs ont dominé le jeu et marqué 2 buts par Ahmad Al-Sayed (Zizo) à la 6e minute et Emam Achour à la 29e minute, Ahli a remis ses pendules à l’heure pour reprendre le contrôle de la partie en deuxième période mais n’a pu marquer qu’un but de consolation par Hossam Hassan à la 55e minute. Ce sacre de Zamalek avec un an de retard, puisqu’il concerne l’édition 2020-2021, rapproche les Blancs du record des Rouges avec 28 titres de coupe contre 37 pour Ahli. Une victoire rapidement célébrée, car Zamalek arrive à un tournant important et préfère fêter sa victoire à la fin de la saison. « C’est une coupe très importante, surtout face à notre rival de toujours. Mais dès à présent, on doit se concentrer sur notre parcours en championnat car c’est le titre le plus important et on voudrait le remporter pour la deuxième année consécutive », a souligné Zizo après le match. En effet, Zamalek, tout comme Ahli, devra disputer au moins 10 matchs d’ici la fin du mois d’août qui décideront de sa saison au niveau du Championnat et de la Coupe d’Egypte pour l’édition 2021-2022.

Une suite de parcours difficile

Les Blancs seront privés de nombreux atouts pour le reste de leur parcours. L’attaquant marocain Achraf Bencharki, l’un des meilleurs joueurs du championnat et l’atout sans égal de Zamalek cette saison, a quitté le club avec la fin de son contrat pour aller vers d’autres cieux. Son compatriote et ailier Mohamad Ounajem est parti tout comme lui. La situation semble plus compliquée pour le milieu moteur Tareq Hamed et le gardien international Mohamad Abou-Gabal dont les contrats expirent à la fin de la saison, mais qui sont suspendus par la direction depuis plusieurs semaines avec des négociations en cours pour leur sortie du club.

Le tacticien expérimenté Ferreira (76 ans) a dû puiser dans son vivier pour trouver quelques solutions au sein de ses équipes espoirs. Le talentueux ailier Sayed Abdallah (Neymar) a fait ses preuves dans l’équipe A et il est devenu l’un des choix réguliers de la formation de Ferreira. Le défenseur Hossam Abdel-Méguid s’est imposé aux dépens de l’ancien international Mahmoud Alaa. Et enfin, le milieu Seif Farouq Gaafar, l’attaquant Ahmad Ossama Nabih et le latéral droit Tareq Sami font maintenant partie du noyau et bénéficieront d’un plus grand espace de jeu.

Des joueurs talentueux certes, mais qui ne pallieront pas le départ de certains cadres de l’équipe. Mais une chose est sûre, c’est qu’ils donneront un nouveau souffle à l’équipe dans ce sprint final qui s’annonce prometteur.

Lien court: