Dossier > Tournée présidentielle en Europe >

GNL : Les exportations arabes ont le vent en poupe

Nada Al-Hagrassy , Mercredi, 27 juillet 2022

L’Organisation des Pays Arabes Exportateurs de Pétrole (OPAEP) vient de publier un rapport sur l’état des exportations arabes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et la place grandissante qu’elles occupent sur le marché européen. Compte rendu.

GNL : Les exportations arabes ont le vent en poupe

Les exportations arabes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) se sont élevées à 29 millions de tonnes au cours du premier trimestre de l’année 2022 contre 27,7 millions de tonnes pendant la même période de 2021, soit une hausse de 10%. C’est ce que vient de dévoiler l’Organisation des Pays Arabes Exportateurs de Pétrole (OPAEP) dans son rapport intitulé « Développement des exportations de GNL et d’hydrogène au cours du premier trimestre 2022 ». Celui-ci précise que les pays arabes ont acquis « 28 % du marché mondial ». Selon le rapport, l’Egypte a exporté 1,9 million de tonnes au cours du premier trimestre de 2022 et la même quantité a été exportée au cours de la même période l’année passée, stabilisant ainsi la production. Cependant, il est prévu que l’Egypte augmente sa production pour atteindre 7 à 8 millions de tonnes au cours de l’année 2022 grâce au développement des gisements de gaz naturel à l’Est de la Méditerranée et le redémarrage de l’usine de liquéfaction de Damiette qui joue un rôle important dans l’exportation du GNL vers les marchés européens. Quant aux exportations des Emirats arabes unis, elles ont enregistré une augmentation de 7,1% cette année. Les exportations de l’usine ADGAS sont orientées vers les marchés asiatiques, soit l’Inde et le Japon, qui représentent ensemble 70% des exportations totales de GNL des Emirats arabes unis.

Le Sultanat d’Oman a réussi à augmenter ses exportations de GNL au cours du premier trimestre 2022, enregistrant environ 2,9 millions de tonnes, contre environ 2,6 millions de tonnes au cours du même trimestre de 2021, soit un taux de croissance annuel de 11,5%. Ce taux est le plus élevé parmi les pays arabes.

Par ailleurs, le rapport de l’Opaep note que les exportations algériennes de gaz liquéfié ont diminué de 25% au premier trimestre 2022. Malgré cette diminution, les exportations algériennes de GNL restent dans le taux normal de ses exportations qui varient entre 2,5 et 3 millions de tonnes. Toutes les exportations de l’Algérie sont dirigées vers les marchés européens.

Les exportations de gaz liquéfié du Qatar ont aussi diminué de 4,5% au premier trimestre de cette année, selon le rapport de l’Opaep. Elles ont atteint environ 19 millions de tonnes au cours du premier trimestre 2022, contre environ 19,9 millions de tonnes au cours du même trimestre 2021. Quelles sont les principales destinations des exportations arabes de GNL ? Au cours du premier trimestre 2022 les marchés asiatiques combinés importaient environ 72% des exportations arabes totales. La Chine reçoit 17 % des exportations totales des pays arabes, suivie de la Corée du Sud (15%), de l’Inde (13%) et du Japon (8%). Tandis que les marchés européens recevaient une part combinée de 26% des exportations totales des pays arabes.

Lien court: