Santé > Santé >

Les maladies transmises par les animaux ont explosé en 10 ans

Mercredi, 20 juillet 2022

Le nombre d’épidémies zoonotiques (d’origine animale) a augmenté de 63% ces dix dernières années en Afrique, a indiqué la semaine dernière le bureau régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les maladies transmises par les animaux ont explosé en 10 ans

 L’OMS a relevé entre 2001 et 2022 en Afrique « 1 843 événements de santé publique avérés », dont 30% étaient des épidémies de zoonoses. Ces chiffres ont augmenté au cours des deux dernières décennies, mais « un pic particulier a été enregistré en 2019 et 2020, lorsque les agents pathogènes zoonotiques ont représenté environ 50% des événements de santé publique ».

« La maladie à virus Ebola et d’autres fièvres hémorragiques virales constituent près de 70% de ces épidémies, notamment la dengue, le charbon, la peste, la variole du singe, et une série d’autres maladies constituent les 30% restants», précise le communiqué.

L’OMS avance plusieurs raisons à l’augmentation des cas de zoonoses. « L’Afrique a la population qui croît le plus rapidement au monde et il y a une demande croissante d’aliments dérivés des animaux », écrit-elle. « La croissance démographique entraîne également une urbanisation croissante et un empiètement sur les habitats de la faune sauvage », constate l’OMS-Afrique. Par ailleurs, poursuit-elle, « les liaisons routières, ferroviaires, maritimes et aériennes s’améliorent (…), ce qui accroît le risque de propagation des épidémies » de zones reculées vers les grandes zones urbaines. 

Lien court: