Sports > Sports >

L’Egypte reine d’Afrique

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 20 juillet 2022

La sélection égyptienne de handball a remporté la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) après sa victoire de 37-25 contre le Cap-Vert en finale, lundi 18 juillet au Caire. Une victoire méritée pour les Pharaons qui ajoutent un 8e titre à leur palmarès.

L’Egypte reine d’Afrique
Meilleur arrière gauche de la compétition, Ali Zein a été décisif avec les Pharaons tout au long de la CAN.

L’Egypte a conservé son titre de championne d’Afrique après sa victoire contre le Cap-Vert 37-25 lors de la finale qui a eu lieu au Caire lundi 18 juillet. Cette victoire des Pharaons n’a pas été une surprise, vu la grande différence qui existe entre l’Egypte et son adversaire.

Le Cap-Vert s’est illustré lors de cette Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec une performance exceptionnelle qui a permis à l’équipe de se hisser jusqu’en finale pour sa seconde participation dans cette compétition continentale après celle de 2020. Cependant, l’équipe était assez loin de pouvoir se mesurer à une puissante équipe égyptienne qui a terminé 4e aux derniers Jeux olympiques. Et la large victoire des Pharaons a confirmé cette réalité.

Les Egyptiens ont dominé la rencontre de bout en bout. Ils ont terminé la première mi-temps avec un avantage confortable 24-12 avant de gagner la rencontre 37-25 et remporter le titre africain pour la 8e fois dans l’histoire. L’Egypte est à présent la deuxième équipe la plus titrée du continent après la Tunisie qui possède 10 titres continentaux. « Notre victoire est méritée. Notre équipe a été la meilleure de la compétition et notre parcours tout au long du tournoi en témoigne », indique Omar Al-Wakil, ailier de la sélection et nommé « homme de la finale ».

L’Egypte a commencé son parcours avec une large victoire, 40 à 17 contre le Cameroun, avant de battre le Maroc 36-21 pour se qualifier en quarts de finale en tant que tête du groupe A. Les Pharaons ont ensuite facilement battu l’Algérie 34-19 avant de retrouver leur rivale classique, la Tunisie, en demi-finale. Normalement l’Egypte et la Tunisie s’affrontent en finale (ndlr : elles se sont rencontrées à 6 reprises dans les 9 dernières finales de la compétition).

Une finale difficile

Mais cette fois-ci, le tirage au sort a mis les deux équipes face à face dans les semis. La rencontre n’a pas été facile pour les hôtes qui ont fini  par  gagner  29-27.  « La rencontre contre la Tunisie était la vraie finale. Nous avons souffert lors de cette rencontre mais nous avons réussi à l’emporter », indique Yehya Khaled, arrière de la sélection. Ce dernier a été nommé meilleur joueur de la compétition pour son rôle primordial dans l’obtention du titre avec ses coéquipiers Yehya  Al-Deraa,  Ali  Zein  et  Omar Al-Wakil. Ces deux derniers joueurs ont été sélectionnés avec Khaled dans l’équipe type de la compétition. Le capitaine de la sélection, Ahmad Al-Ahmar, a inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire de la compétition en remportant sa 5e CAN. Malgré ses 37 ans, Al-Ahmar a présenté une performance exceptionnelle qui correspond à son grand talent et ses capacités.

La victoire de l’Egypte est logique vu la force de l’équipe nationale égyptienne qui figure parmi les grandes puissances mondiales de la discipline. Pour le directeur technique des Pharaons, l’équipe doit à présent penser au prochain Championnat du monde 2023 et à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, qualificative pour les Jeux olympiques 2024.

Lien court: