Culture > Livres >

Nouvelle distinction à Anouar Benmalek

Mercredi, 29 juin 2022

Le roman L’Amour aux temps des scélérats de l’écrivain algérien Anouar Benmalek a reçu en France le Grand prix de la fiction, une distinction littéraire qui récompense un ouvrage de fiction francophone.

Nouvelle distinction à Anouar Benmalek

 Publié aux éditions Casbah et présenté au dernier Salon international du livre d’Alger (Sila, 24 mars-2 avril), l’ouvrage raconte une histoire d’amour dans l’un des lieux les plus outragés par l’intolérance religieuse, la guerre perpétuelle et la tyrannie meurtrière. Tout commence quand se présente, à la frontière entre la Turquie et la Syrie, un étrange candidat au djihad, français et converti, du nom de Tammouz. Il est parti à la recherche de la femme qu’il a aimée. Il rencontre sur sa route Zayélé, adepte d’une vieille religion minoritaire, Adams, pilote de drone, engagé avec le Kurde Ferhat dans les forces démocratiques syriennes qui se battent contre Daech, ou encore Houda et Yassir, l’apprentie artiste et son amant, tous les deux en fuite … Des personnages authentiques, attachants et surprenants qui, dans une Syrie devenue folle, devront choisir entre conscience et survie au cours de leur existence.

Auteur d’une trentaine d’ouvrages littéraires, Anouar Benmalek, mathématicien et universitaire, a signé son premier recueil de poésie en 1984, sous le titre Cortèges d’impatiences. Il décroche le Prix Rachid-Mimouni en 1999 pour son roman Les Amants désunis, traduit vers une dizaine de langues, avant de rafler de nombreux prix en France et en Belgique pour L’Enfant du peuple ancien en 2000.

L’auteur a également participé à de nombreux ouvrages collectifs dont Algérie 50 (2012), Nouvelles d’Algérie (2005) ou encore Lettres de rupture (2002). Organisé depuis 2017 par la Société des Gens De Lettres (SGDL), le Grand prix de la fiction récompense un ouvrage de fiction (roman, nouvelle et récit) d’un auteur français ou francophone. Il est décerné chaque année au mois de juin. 

Lien court: