Economie > Economie >

Renforcement des investissements saoudiens

Gilane Magdi , Mercredi, 29 juin 2022

14 accords d’investissement ont été signés par l’Egypte et l’Arabie saoudite dans des secteurs-clés, tels le pétrole et les énergies renouvelables.

Renforcement des investissements saoudiens

L’Egypte et l’Arabie saoudite ont signé, mardi 21 juin, 14 accords d’investissement d’une valeur de 7,7 milliards de dollars, a annoncé l’Autorité générale pour l’investissement et les zones franches (GAFI). Les accords, signés au siège de la GAFI en marge de la visite officielle de deux jours, 20 et 21 juin, du prince héritier saoudien Mohamad bin Salman en Egypte, couvrent plusieurs domaines, notamment le pétrole, les énergies renouvelables, l’hydrogène vert, l’informatique, le commerce électronique, les produits pharmaceutiques et les infrastructures. «  Les accords signés aujourd’hui représentent un saut qualitatif dans les relations d’investissement entre les deux pays, non seulement en termes de valeur matérielle, mais aussi en termes de valeur ajoutée aux économies des deux pays. Et ce, en vue de soutenir les secteurs des infrastructures, de la logistique et de la technologie, ce qui développera les capacités de l’économie égyptienne », a déclaré le PDG de la GAFI, Mohamed Abdel-Wahab.

Au cours des dernières années, l’Egypte et l’Arabie saoudite ont entretenu des relations chaleureuses dans les divers domaines politiques, économiques et d’investissement. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint environ 14,4 milliards de dollars en 2021, soit une croissance de 87% par rapport à 2020, selon un récent rapport publié par la Fédération des chambres saoudiennes. Selon l’agence de presse saoudienne, les investissements saoudiens en Egypte s’élèvent à plus de 32 milliards de dollars via plus de 6 800 entreprises saoudiennes.

Pendant la crise mondiale actuelle, l’Arabie saoudite a déposé 5 milliards de dollars à la Banque Centrale d’Egypte (BCE) et le Royaume devrait investir davantage dans le pays. En outre, avant la guerre Russie-Ukraine, l’Arabie saoudite a déposé 3 milliards de dollars à la BCE et a prolongé l’échéance d’autres dépôts d’une valeur de 2,3 milliards de dollars qui seront désormais remboursés en octobre 2026.

Lien court: