Santé > Santé >

Le laser pour arrêter le tabac ?

Mercredi, 08 juin 2022

« Avec le laser, arrêtez de fumer en une séance, le taux de réussite est de 85 % » : ces promesses alléchantes fourmillent sur Internet. Mais attention, cette technique, comme d’autres méthodes prétendument miracle, n’est pas validée scientifiquement, préviennent médecins et autorités.

Le laser pour arrêter le tabac ?

  « Garantie 1 an & sans prise de poids » promet le site d’un   important réseau de « centres laser anti-tabac ». Selon ses   promoteurs, le « laser doux » stimule des points sur le pavillon   de l’oreille, une action censée couper le besoin de nicotine.   Une technique qui se revendique de « lauriculothérapie », ellemême   dérivée de l’acupuncture.

Pourtant, il n’y a pas d’étude ou de données scientifiques   permettant de montrer l’efficacité de cette méthode. Le laser   ne fait pas partie des méthodes validées et qui ont prouvé   leur efficacité pour le sevrage du tabac.   La science est toujours sceptique, mais le laser est en vogue   grâce à de nombreux écrans publicitaires dans les journaux   et magazines, la télévision ou sur Internet, relèvent trois   pneumologues et tabacologues dans un article de la revue   médicale française Le Courrier des Addictions, qui soulignent   l’absence d’études sérieuses probantes.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique