Escales > Escales >

Le chocolat, la confiserie aux mille magies

Hanaa Al-Mekkawy , Mercredi, 20 avril 2022

Considéré comme l’une des confiseries les plus prisées, le chocolat cache bien des secrets. Et pour l’apprécier au maximum, mieux vaut les dévoiler. Tournée à l’occasion de Pâques, saison du chocolat par excellence.

Le chocolat, la confiserie aux mille magies

Reposé à l’intérieur de sa couverture brillante, il a l’air timide, mais une fois que vous vous approchez jusqu’à ce qu’il vous encourage à flirter avec lui et à le goûter, un immense bonheur vous envahit. C’est le chocolat, cette explosion magique de saveurs et d’émotions. Et parce qu’il ne faut surtout pas s’en priver, le chocolat s’est développé et s’est adapté à tous les goûts pour rester fidèle à ses fidèles. L’important c’est de connaître son secret et sa capacité de les transmettre d’un état à un autre.

Ce n’est pas quelque chose à manger en vitesse, mais à déguster sereinement pour que tous les sens soient attentifs et prêts à ce que l’euphorie qu’il donne, en fondant dans la bouche, reste dans un état d’anesthésie et de plaisir que nous ne pouvons pas arrêter. Avec une tasse de café, les yeux fermés, il ne vous reste pas grand-chose pour voler au ciel.

A l’origine, le précieux cacao

Le processus de fabrication du chocolat comestible est long et complexe. Pour fabriquer un demi-kilo de chocolat de haute qualité, 400 fèves de cacao sont consommées. Le cacaoyer produit une grande corne. Chaque gousse contient environ 40 fèves de cacao. Cette corne est collectée manuellement après que les fèves de cacao ont mûri et en ont été extraites, puis exposées au soleil pendant plusieurs jours jusqu’à ce qu’elles se dessèchent et produisent leur parfum aromatique. Après cette étape, les grains sont nettoyés, transformés, torréfiés puis moulus pour les éliminer.

Les fèves de cacao sont issues de deux éléments essentiels de l’industrie du chocolat : le beurre de cacao et la poudre de cacao. Plus la proportion de beurre de cacao utilisée dans le chocolat est élevée, plus sa qualité et son prix sont élevés. La poudre de cacao est la poudre restante après l’extraction du beurre de cacao des grains qui, à l’état naturel, est non sucré et quelque peu amer, et est utilisé en grande partie dans les produits de boulangerie ou transformé et sucré et converti en poudre de sirop de cacao accepté, et en utilisant l’un de ces éléments ou en les mélangeant fait toutes sortes de chocolats présents sur le marché, de sorte que la principale différence dans chaque type de chocolat est la différence dans les rapports utilisés à la fois du beurre de cacao et du cacao en poudre, du lait et des grains saveur. Chaque type de chocolat a sa propre utilisation dans le monde de la confiserie.

Lien court: