Dossier > Ukraine - Russie >

Garantir la sécurité des touristes

Mercredi, 09 mars 2022

Alors que la guerre entre la Russie et l’Ukraine entre dans sa deuxième semaine, l’Egypte abrite encore des touristes ukrainiens bloqués à cause du conflit, mais aussi de nombreux touristes russes.

Garantir la s curit  des touristes

Le jour où l’armée russe a déclenché son intervention aérienne et terrestre en Ukraine, les responsables du secteur touristique égyptien se sont réunis pour annoncer que l’Egypte « garantissait le séjour des touristes venus de ces deux pays désormais en guerre jusqu’à leur retour chez eux », selon un communiqué du ministère du Tourisme et des Antiquités. Ils ont décidé que « les touristes ressortissants de pays où le trafic aérien est perturbé peuvent rester dans les hôtels où ils se trouvent en Egypte jusqu’à ce qu’ils puissent bénéficier d’un retour chez eux en toute sécurité ». Un geste salué par les professionnels du tourisme qui n’ont pas oublié que le tourisme ukrainien a beaucoup soutenu le tourisme égyptien dans les moments les plus durs, notamment après la suspension des vols russes vers l’Egypte en 2015 et la crise de coronavirus qui a frappé le monde ces deux dernières années.

Le ministère du Tourisme et des Antiquités a donné ses directives afin que les touristes bloqués continuent à être logés dans leurs hôtels. « Nous avons reçu des directives de la part du ministère en vue de séparer les touristes russes des touristes ukrainiens, afin d’empêcher la tension entre les deux parties. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de problèmes et les touristes disent que c’est une affaire politique et que les peuples n’ont rien à voir avec », explique le propriétaire d’un hôtel à Hurghada, qui a requis l’anonymat. De nombreuses compagnies aériennes ont cessé de voler vers l’Ukraine avant même le début des combats, et depuis le déclenchement de la guerre, tous les vols ont été annulés depuis les aéroports des grandes villes du sud de la Russie, à proximité de l’Ukraine.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique