Dossier > Haute Egypte >

Gharb Soheil, la perle des villages nubiens

Ezzeldin Abdel-Aziz , Jeudi, 20 janvier 2022

Pour les habitants de Gharb Soheil, ce village nubien classé sur la carte touristique mondiale, l’élevage des crocodiles est une tradition ancestrale.

La Nubie se caract rise par sa nature fascinante et ses maisons color es.
La Nubie se caract rise par sa nature fascinante et ses maisons color es.

Gharb Soheil est un village dont les Nubiens ont réussi à exploiter les caractéristiques naturelles, environnementales et géographiques pour le transformer en une destination touristique singulière par sa nature, sa beauté et sa simplicité. Les visiteurs du village qui viennent des quatre coins du monde souhaiteraient y passer le reste de leurs jours grâce à la beauté des lieux qui associe les eaux limpides du Nil, le sable jaune et les roches basaltiques noires au milieu du Nil. En 2004, l’Etat a décidé de transformer Gharb Soheil en un village pour le tourisme écologique durable, comprenant de nombreux motels construits selon le modèle architectural nubien.

L’histoire du village, situé à l’ouest de l’île de Soheil, remonte à plus de 100 ans depuis la construction de l’ancien réservoir d’Assouan en 1902 puis son élévation en 1912. Selon hadj Nasser, propriétaire de l’une des plus vieilles maisons du village que visitent des milliers de touristes tous les ans, le village adopte un programme touristique écologique pour attirer le tourisme étranger. « La majorité des touristes arrivent au village à travers les barques du Nil dans une promenade inoubliable puis ils passent de très agréables moments sous les voûtes des maisons nubiennes aux couleurs vives qui préservent l’authenticité des habitants et de leur patrimoine », ajoute-t-il. Quant à Al-Nour Bouda, un autre habitant du village, il raconte que Gharb Soheil a acquis sa renommée internationale depuis longtemps. Raison pour laquelle les touristes viennent profiter de sa nature pittoresque en été comme en hiver. Et d’ajouter: « Nous avons l’habitude d’accueillir les invités avec une boisson d’accueil qui est soit le doum ou l’hibiscus ». En effet, les touristes tiennent à s’asseoir dans les maisons nubiennes qui surplombent le Nil pour déguster les plats authentiques nubiens cuisinés à la maison et siroter une boisson au milieu de la nature enchanteresse du Nil sous le soleil chaleureux de l’Egypte. Gharb Soheil est certes la perle des villages écologiques touristiques du sud de l’Egypte.

Aloma et Baloma, les célèbres crocodiles du Nil

 

Gharb Soheil, la perle des villages nubiens
Pour les Nubiens de Gharb Soheil, l’élevage des crocodiles est une tradition ancienne.

 

Bien que les crocodiles soient des prédateurs effrayants, la situation dans le village de Gharb Soheil est assez différente. Ils vivent avec les habitants du village et les touristes prennent des photos avec eux sans aucune crainte. « Aloma » et « Baloma » sont parmi les plus célèbres crocodiles du village. Ils vivent dans la maison de hadj Nasser qui en prend grand soin. « La plupart des maisons nubiennes de Gharb Soheil élèvent des crocodiles, en particulier celles qui reçoivent des touristes étrangers et des Egyptiens tout au long de l’année. Le crocodile indigo, qui était vénéré par les Anciens Egyptiens comme symbole de pouvoir, est un élément touristique important du village. J’ai deux crocodiles. Le grand s’appelle Aloma. Il s’agit d’un nom nubien dérivé du mot alm, qui signifie crocodile en nubien, alors que le petit s’appelle Baloma, dérivé du mot balm qui signifie calme ou docile », raconte avec fierté hadj Nasser.

Quant à Ahmad Adel, un autre habitant de Gharb Soheil, il explique que les touristes étrangers apprécient les histoires d’élevage de crocodiles en Nubie, qui sont rapportées par les guides touristiques qui accompagnent les touristes. « Ceci confère une atmosphère de gaieté avant que les touristes ne fassent un tour à dos de chameau, ne mangent des plats nubiens ou ne contemplent l’artisanat patrimonial ou les produits d’Assouan », conclut Ahmad Adel .

Mots clés:
Lien court: