Culture > Idées >

Un Goncourt venu du Sénégal

Al-Ahram Hebdo avec agencies, Mardi, 09 novembre 2021

la semaine dernière la plus haute récompense de la littérature française au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr pour son roman La Plus secrète mémoire des hommes.

Mohamed Mbougar Sarr
Mohamed Mbougar Sarr

La Plus secrète mémoire des hommes (éditions Philippe Rey) est donc le meilleur ouvrage d’imagination en prose, paru dans l’année, écrit par un auteur d’expression française. C’est le quatrième opus de l’écrivain de 31 ans, d’origine sénégalaise, et le favori des critiques littéraires, puisqu’il a été sélectionné pour tous les grands prix d’automne. On le qualifie de roman très cérébral, vibrant de sensualité, assurément politique et souvent drôle. Il nous promène entre les continents (passant de la France au Sénégal, d’Amsterdam à l’Argentine), mais aussi entre les époques et les genres littéraires (journal intime, extraits de presse, entretiens, récit teinté de fantastique, roman d’apprentissage …). L’auteur y évoque le climat colonialiste dans la France des années 1930, ainsi que les révoltes dans le Dakar contemporain.

Il y est question de Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais qui part sur les traces d’un roman paru en 1938, Le Labyrinthe de l’inhumain, d’un certain T. C. Elimane, qui fit de ce dernier une coqueluche du Paris littéraire d’avant-guerre, surnommé « le Rimbaud nègre ». Et ce, avant que des accusations de plagiat n’aboutissent à la destruction du livre et à la disparition d’Elimane.

Son auteur, né en 1990 au Sénégal, n’était pourtant pas le plus célèbre de la sélection; ni ses deux maisons d’édition (la Française de l’éditeur indépendant Philippe Rey et la Sénégalaise Jimsaan), des habituées de la course au prix. Fils de médecin, Mohamed Mbougar Sarr rejoint la France pour se prédestiner à des études de sciences sociales. Son premier romain, Terre ceinte (éditions Présence africaine), paraît en 2014. Il y relate la tourmente de la ville fictive de Kalep, prisonnière de milices islamiques djihadistes, après que deux jeunes avaient été exécutés pour avoir entretenu une relation amoureuse. Il est récompensé l’année suivante du prix Ahmadou-Kourouma au Salon du livre de Genève, puis du Grand prix du roman métis de Saint-Denis à La Réunion. Silence du choeur, toujours publié chez Présence africaine, relate du quotidien de migrants africains en Sicile.

Le prix Goncourt existe depuis 1903, il doit son nom à l’écrivain Edmond de Goncourt qui, dans son testament rédigé en 1884, chargeait l’auteur Alphonse Daudet de « constituer à perpétuité une société littéraire dont la fondation a été tout le temps de notre vie d’hommes de lettres, la pensée de mon frère et la mienne ». Depuis 1914, les « Dix » qui composent l’Académie Goncourt se réunissent au restaurant Drouant, non loin de l’Opéra à Paris. Le premier mardi de chaque mois, sauf en été, ils déjeunent dans le salon Goncourt du premier étage, depuis lequel a été annoncé, comme à l’accoutumée exception faite de l’édition 2020 bouleversée par le Covid-19, le nom de Mohamed Mbougar Sarr.

Lien court: