Dossier > Dossier >

Les attaques israéliennes contre la Syrie

Ghada Ismaïl, Lundi, 16 avril 2018

Depuis le déclenchement de la crise syrienne, Israël a effectué des centaines de frappes aériennes en Syrie contre des cibles syriennes, mais aussi iraniennes présumées. Voici les principaux raids israéliens en Syrie.

Les attaques israéliennes contre la Syrie
Un F16 israélien abattu par un missile syrien le 10 février dernier. (Photo : Reuters)

2013

30 janvier : Les avions de combat israéliens ont lancé des frappes près de Damas en visant un site de missile terrestre-air et un complexe militaire soupçonné de contenir des produits chimiques.

3 et 5 mai : L’armée israélienne a effectué deux raids près de Damas. Un centre de recherche scientifique à Jamraya, et un dépôt de stockage et de batteries de défense anti-aérienne ont été visés.

2014

30 janvier : Raid contre un centre de recherche scientifique de Jamraya à Damas.

18 mars : L’artillerie israélienne a bombardé un site militaire syrien à Al-Jawal.

3 mai : Un raid contre un camion de transport humanitaire. Selon les responsables israéliens, il transportait des armes au Hezbollah.

23 juillet : Au moins 10 soldats syriens ont été tués dans des raids par des avions de combat israéliens sur des positions militaires dans la partie syrienne du Golan occupé.

4 Septembre : Des grandes explosions ont été signalées à Tell Al-Hara dans la ville de Daraa à la suite d’un raid israélien sur les positions syriennes dans cette région.

2015

18 janvier : Un raid sur deux voitures dans la province de Quneitra, causant la mort de six membres des cadres de la résistance islamique Hezbollah et d’un haut officier iranien.

28 janvier : Israël a bombardé les positions de la 90e Brigade syrienne après la chute de deux missiles sur les hauteurs du Golan occupée.

26 mars : L’aviation israélienne a lancé plusieurs raids sur la ville de Homs et a détruit un dépôt d’armes pour le Hezbollah.

18 juin : Les missiles israéliens, à longue portée, ont frappé l’aéroport syrien Khalkhala.

20 décembre : Assassinat d’un commandant du Hezbollah, Samir Al-Qintar, longtemps incarcéré en Israël, lors d’un raid contre sa résidence à Jermana à Damas.

7 décembre : Israël a tiré deux missiles sol-sol depuis le Golan occupé, mais l’armée syrienne les a interceptés, selon un communiqué syrien.

2016

7 décembre : Des missiles israéliens frappent les environs de la base militaire de Mazzé qui abrite les services de renseignements de l’armée de l’air syriens.

2017

13 janvier : Pour la deuxième fois, l’aviation israélienne a effectué un bombardement aérien sur l’aéroport militaire de Mazzé et des dépôts d’armes ciblés à l’intérieur de l’aéroport.

22 février : Raids contre les montagnes de Qatifah dans la campagne de Damas.

27 avril : Raid contre un dépôt de munitions appartenant au Hezbollah par deux missiles près de l’aéroport international de Damas.

7 septembre : Damas a déclaré qu’Israël a lancé des raids dans un site militaire dans l’ouest de la Syrie. But: les Israéliens accusent la Syrie de développer des armes chimiques dans cette région.

2018

9 janvier : Plusieurs frappes aériennes et des tirs de missiles près de Damas visent des dépôts d’armes de l’armée syrienne et du Hezbollah.

7 février : La défense antiaérienne syrienne annonce avoir détruit des missiles israéliens visant une position militaire près de Damas.

10 février : Israël mène une série d’attaques aériennes en Syrie, après avoir intercepté un drone venu de Syrie, frappant des cibles militaires syriennes, mais aussi « iraniennes » et perdant un de ses avions. C’est la première fois que l’armée israélienne déclare ouvertement avoir visé des cibles iraniennes.

9 avril : L’armée israélienne a mené une attaque contre une base aérienne syrienne de Tiyas, ou T-4, située près de la ville de Homs, qui a affecté 12 cibles iraniennes et syriennes, et a causé la mort d’au moins 14 combattants, dont 7 iraniens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique