International > Monde Arabe >

Soudan-Soudan du Sud : Entente précaire

Maha Salem avec agences, Mardi, 19 mars 2013

Khartoum et Juba ont commencé à appliquer les accords sur la reprise de la production de pétrole et la démilitarisation

de leurs frontières

Selon le médiateur de l’Union africaine, l’ancien président sud-africain Thabo Mbeki, le gouvernement sud-soudanais a ordonné aux compagnies pétrolières opérant sur son territoire de reprendre leur production d’ici fin de semaine. Les autorités sud-soudanaises avaient déjà donné des instructions similaires en octobre, après une série d’accords signés le mois précédent par Juba et Khartoum, mais la production n’avait jamais repris, le Soudan ayant émis des réserves sur la sécurité à leur frontière commune.

« Nous espérons que dans un court délai le pétrole coulera à nouveau en précisant que la date exacte dépendra du niveau de préparation technique des opérateurs », a déclaré le ministre sud-soudanais du Pétrole, Stephen Dhieu Dau. Avec l’arrêt de la production de brut, les économies des deux pays sont à genoux : le pétrole est une source de revenus essentielle pour les deux pays.

Le jeune Soudan du Sud — indépendant depuis juillet 2011 après des décennies de guerre civile contre le pouvoir de Khartoum — s’est privé de 98 % de ses recettes et a parallèlement mis à mal l’économie soudanaise. Juba a hérité de 75 % des réserves de brut du Soudan mais, enclavé, le pays dépend pour l’exporter des oléoducs du Nord .

Mots clés:
Lien court: