Semaine du 22 au 28 septembre 2021 - Numéro 1391
Des joyaux architecturaux
  Les bâtiments du parlement sont construits dans le style raffiné de la seconde moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Ils sont enregistrés comme monuments à conserver par le Conseil suprême des antiquités.
Des joyaux architecturaux
Le plafond du Conseil consultatif. (Photo : Mohamad Moustapha)
Nasma Réda et Doaa Elhami19-10-2016

Si la vie parlementaire égyptienne a commencé en 1866, les bâtiments actuels, eux, sont plus récents. Le bâtiment du Conseil consultatif, le plus ancien du complexe parlementaire, a été construit en 1878. « Il regroupe non seulement la salle des députés, mais aussi la Société de géographie et le Musée d'eth­nographie, qui ont été créés dans la même période », explique Mohamad Hossam Ismaïl, archéologue et historien à l’Univer­sité de Aïn-Chams. Le style du bâtiment du Conseil consultatif est un mélange d'architecture européenne et islamique. Des mo­tifs botaniques ornent la salle principale. « La première réunion du Conseil consultatif des députés s'est tenue dans cette salle en 1881 », souligne Ahmad Qadri, directeur général des affaires ar­chéologiques au secteur des monuments islamiques et coptes du ministère des Antiquités.

Des joyaux architecturaux
L'une des portes de la salle principale, surmontée de l'horloge antique et ornée d'un motif botanique répété partout. (Photo : Mohamad Moustapha)

Sous le règne du roi Fouad et après la Constitution de 1923, le parlement est devenu bicaméral. Le roi a alors décidé de bâtir un nouvel édifice parlementaire, consacré au Conseil des dépu­tés. Le nouveau bâtiment, inauguré le 15 mars 1924, se compose de deux ailes reliées à une salle principale circulaire surplombée d'une grande coupole. L’architecture de l’édifice suit les styles eu­ropéens de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, tout en gardant un caractère islamique. La coupole, de 22 mètres de diamètre, est décorée de motifs botaniques dorés et est surmontée d’une autre plus petite enrichie de 4 fenêtres. Le bâtiment ren­ferme d’innombrables salles dont la plus importante est celle du président de la République. On y trouve également l'espace Saad Zaghloul qui se compose d'une première salle et d'un bureau de­vant lesquels se situe le bureau du président de l’Assemblée.

D’après les experts, la valeur des deux bâtiments, celui du Conseil consultatif et de l’Assemblée du peuple, est inesti­mable. Les deux édifices ont été classés monuments islamiques et contemporains par le Conseil suprême des antiquités en 1986 et 1987, ce qui garantit leur préservation et la conservation de leurs précieuses archives.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire