Tourisme > Voyages >

La chapelle de Nectanébo Ier se dévoile un peu plus

Doaa Elhami, Mardi, 20 octobre 2015

La mission archéologique égypto-allemande, diri­gée par Dietrich Raue, et opérant dans le complexe des temples de Oun, l’actuelle Matariya, a dégagé plusieurs blocs de basalte de la chapelle royale du roi Nectanébo Ier, fondateur de la XXXe dynastie.

La chapelle de Nectanébo Ier se dévoile un peu plus

« Les dimensions de ces blocs vont de 75 à 125 cm. Des noms de provinces d’Egypte de cette époque loin­taine sont inscrits sur ces blocs », précise Khaled Aboul-Ela, directeur général des antiquités de Matariya.

Les bas-reliefs de certains blocs montrent la divi­nité Hapi tenant en main les offrandes. La mission a aussi trouvé de petits blocs en calcaire qui compo­saient des colonnes, ainsi qu’une partie d’un plafond du temple de Nectanébo, orné d’étoiles. « A part ces blocs, la mission a réussi à mettre au jour des parties de la statue du roi Merenptah de la XIXe dynastie, et d’autres blocs provenant de la statue du souverain Nectanébo I. Elle a de même dévoilé les vestiges de l’ancienne muraille en brique crue qui entourait l’an­cienne ville d’Héliopolis », se réjouit Mahmoud Afifi, directeur général du secteur des antiquités égyp­tiennes.

Selon Dietrich Raue, ces trouvailles ne sont pas une surprise : « On s’attendait à trouver ces pièces depuis longtemps. Elles complètent les découvertes de la dernière saison de fouilles lorsqu’on a réussi à mettre au jour la partie intérieure de la chapelle royale du souverain Nectanébo ».

Lien court: