Semaine du 12 au 18 décembre 2012 - Numéro 952
Dossier
Les divisions s’accentuent en Egypte à quelques jours du référendum sur la Constitution. Une violente attaque contre les opposants la semaine dernière a été précédée et suivie de décisions politiques maladroites, étoffées de menaces par les Frères musulmans.
  • 685
  • 0
Les dirigeants du bureau politique des Frères musulmans ont tenu des conférences de presse successives pour faire face à l’opposition et établir un front islamique uni contre les anti-Morsi.
  • 546
  • 0
Promulgation de lois et décrets présidentiels avant d’en abroger certains par mauvais calcul politique ou juridique comme celui sur les taxes, pris et suspendu cette semaine en moins de 24 heures. Morsi suscite des questions sur ses capacités d’homme d’Etat.
  • 628
  • 0
Théâtre de heurts sanglants entre opposants et partisans du président Morsi, les abords du palais d’Al-Ittihadiya à Héliopolis sont devenus un haut lieu de protestation contre le chef de l’Etat.
  • 1026
  • 0
L’institution militaire est sortie de son silence en incitant, samedi, au dialogue entre l’opposition et le président Morsi. Lequel a décidé le même jour d’assouplir sa position.
  • 1027
  • 0
Officiellement « neutre », la position des forces de l’ordre dans les événements sanglants d’Al-Ittihadiya reste douteuse.
  • 805
  • 0
Des diplomates en poste à l'étranger refusent de superviser le référendum sur une Constitution qui « divise profondément » les Egyptiens.
  • 971
  • 0
La réaction molle des Etats-Unis est choquante pour certains, révélatrice pour d’autres. Les événements reproduisent trait pour trait la stratégie qui maintenait Moubarak au pouvoir : le soutien absolu de l’administration américaine au régime, en contrepartie de la garantie de la sécurité d’Israël.
  • 1235
  • 0