Al-Ahram Hebdo, Sports | Les Pharaons maintiennent le cap
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 6 au 12 février 2008, numéro 700

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Sports

Can 2008. Après une rencontre serrée, la sélection nationale s’est qualifiée pour la demi-finale en s’imposant 2-1 contre l’Angola, lundi à Kumassi.

Les Pharaons maintiennent le cap

La sélection nationale a réussi à surmonter l’obstacle angolais par une victoire difficile 2-1 lors d’un match comptant pour les quarts de finales de la 26e édition de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule actuellement à Ghana. Et ce grâce à Hosni Abd-Rabbo, le milieu brillant d’Ismaïli, qui a ouvert le score en marquant son 4e but dans la compétition sur un penalty concrétisé à la 23e minute de la rencontre avant que l’attaquant angolais Manuchu égalise le score à la 27e minute par un tir hyperpuissant d’une trentaine de mètres. Mais Amr Zaki, l’attaquant de Zamalek, a marqué le but de la victoire 8 minutes avant la fin de la première mi-temps.

« La rencontre était très difficile. Nous avons affronté un rival très puissant qui a beaucoup épuisé nos joueurs. Il est vrai que notre performance reste mitigée, mais on a réalisé l’essentiel et la sélection s’est qualifiée pour la demi-finale », explique Hamada Sedqi, l’entraîneur adjoint de la sélection. « Les joueurs étaient complètement déconcentrés contre l’Angola parce qu’ils ont beaucoup pensé à la rencontre de la demi-finale avant de garantir la qualification », ajoute Ahmad Hassan, capitaine de la sélection.

En effet, la performance des Pharaons a laissé à désirer tout au long de la rencontre. Malgré un bon début qui s’est couronné par le but d’Abd-Rabbo, les joueurs ont donné l’occasion aux Angolais de revenir rapidement dans le match et menacer à plusieurs reprises les filets de Essam Al-Hadari, l’excellent portier égyptien, qui a beaucoup souffert avec ses coéquipiers défenseurs. Avec eux, le gardien de but aura une mission assez difficile, jeudi, face à une sélection ivoirienne très puissante, surtout en attaque, lors de la demi-finale de la compétition. Didier Drogba et ses coéquipiers ont marqué jusqu’à présent 13 buts dans 4 rencontres, record de la compétition.

Le sort n’a donc pas fait de cadeau aux Pharaons pour leur demi-finale. Les deux équipes mériteraient en fait de se hisser en finale. Pour la majorité des observateurs, la sélection ivoirienne est le grand favori de la rencontre de ce jeudi, surtout après sa large victoire 5-0 contre la Guinée, dimanche lors des quarts de finales. Mais l’Egypte possède de nombreux atouts pour s’imposer, à condition que les Pharaons présentent une performance identique à celle contre le Cameroun lors du match d’ouverture du groupe. On peut se rassurer aussi en se disant que les Egyptiens ont remporté le titre de la dernière édition aux dépends de la Côte-d’Ivoire. Alors pourront-ils rééditer cet exploit en 2008 ?

Réponse jeudi.

Mohamad Mosselhi

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.