Al-Ahram Hebdo, Egypte | Dans la langue de Molière
  Président Morsi Attalla
 
Rédacteur en chef Mohamed Salmawy
Nos Archives

 Semaine du 6 au 12 février 2008, numéro 700

 

Contactez-nous Version imprimable

  Une

  Evénement

  Enquête

  Dossier

  Nulle part ailleurs

  Invité

  Egypte

  Economie

  Monde Arabe

  Afrique

  Monde

  Opinion

  Société

  Arts

  Littérature

  Visages

  Environnement

  Voyages

  Sports

  Vie mondaine

  Echangez, écrivez



  AGENDA


Publicité
Abonnement
 
Egypte

Francophonie. Une présentation par Jean-Yves Empereur de son initiative de numérisation de la presse en langue française en Egypte a permis de mettre en valeur des aspects importants de l’histoire égyptienne moderne. 

Dans la langue de Molière 

Ambiance très active, effervescence dans ce club Tahrir, ex-Mohamed Ali dont un portrait illustre la mémoire ainsi que celle de cette presse francophone d’Egypte d’antan, dont la numérisation a été réalisée par Jean-Yves Empereur, qui restitue depuis des années cette Alexandrie mystérieuse, celle sous-marine avec ses belles légendes : Cléopâtre, le Phare, Marc Antoine. Une double occasion de fêter la francophonie. Remonter l’histoire de la presse en langue française si significative et si importante pour la mémoire culturelle et politique de l’Egypte et aussi fêter ce Rotary Club Le Caire Champollion, le seul francophone d’Egypte.

C’est un effort louable et une véritable restitution de larges pans de l’histoire et de la société qu’Empereur a pu effectuer. Al-Ahram Hebdo s’en est déjà fait l’écho en présentant cette initiative dans son numéro à l’occasion de son 14e anniversaire. Le titre est bien expressif « La numérisation de 200 ans de journaux et revues d’Egypte rédigés en français ». 250 titres qui sont venus faire le point de l’actualité et des idées dans une société cosmopolite où les Français n’étaient pas majoritaires. Mais c’était ce fait que le français était la langue de communication entre toutes les communautés, grecque, arménienne, italienne, sans oublier les Egyptiens francophones. Ceci comme l’exprime Jean-Yves Empereur, parce que la langue de Molière était synonyme de liberté face à l’anglais, langue de l’occupant. Et on trouve toutes les formes d’expression journalistiques. « Le théoricien, l’historien et le savant trouvaient leur bonheur dans les nombreuses revues scientifiques, politiques et littéraires qui fleurissent en Egypte à travers 200 ans. Ce sont les fidèles témoins de l’extraordinaire activité intellectuelle qui se manifestait alors », lisons-nous dans Al-Ahram Hebdo n° 679, du 12 au 18 septembre 2007. Comme l’a soutenu Empereur dans sa présentation, au-delà de ces domaines, la presse francophone n’a pas manqué d’aborder des sujets féministes avec « L’Egyptienne » fondé par Hoda Chaaraoui, avec comme grands titres : féminisme, sociologie et art, des thèmes du quotidien comme « Au bon marché », sans oublier la presse people avec « La Réforme illustrée ». Empereur n’a pas manqué à cet égard d’évoquer notre Al-Ahram Hebdo comme continuateur de cette tradition. A ƒceci s’ajoute un quotidien « Le Progrès Egyptien » et plusieurs journaux en ligne. Une presse qui prend le relais. Si l’on se réjouit de l’appréciation exprimée à notre égard, cela ne fait que nous responsabiliser. Sans doute c’est le même objectif qui se poursuit. Le français est l’alternative face à la vague anglo-saxonne envahissante et mondialisante. Mais là on est plus dans le cadre d’un débat d’idées et non de confrontation. C’est la logique de notre hebdomadaire.

Le Rotary Club Le Caire Champollion, quant à lui, regroupe 37 membres. Il est constitué d’expatriés français, suisses, belges en plus des Egyptiens et Libanais. Il agit activement dans les domaines de la culture et de l’assistance sociale. Ainsi a-t-il contribué à l’installation de couveuses à l’hôpital Ahmad Maher et à l’aide aux enfants diabétiques. Pour le consolider, tous les francophones sont invités à s’y joindre, afin que cette antenne du Rotary ne perde pas son identité et ne soit pas submergée par le flot anglophone. Le club ne se nomme-t-il pas Champollion ?

Ahmed Loutfi

Retour au sommaire

 




Equipe du journal électronique:
Equipe éditoriale: Névine Kamel- Howaïda Salah - Chourouq Chimy
Assistant technique: Karim Farouk
Webmaster: Samah Ziad

Droits de reproduction et de diffusion réservés. © AL-AHRAM Hebdo
Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la Licence

de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.