Semaine du 15 au 21 novembre 2017 - Numéro 1200
Dossier
Outre l’instabilité interne causée par la démission de Hariri, le Liban risque aussi d’être la proie d’une nouvelle confrontation entre le Hezbollah et Israël.
  • 44
  • 0
Intrinsèquement liée au contexte régional, la crise libanaise engendrée par la démission du premier ministre, Saad Hariri, est le reflet de la tension entre l'Iran et l'Arabie saoudite. Une tension qui risque de s'exacerber.
  • 70
  • 0
La démission surprise de Saad Hariri ouvre la porte à une profonde crise politique au Liban. Face à un horizon sans alternatives possibles, la classe politique opte momentanément pour la prudence.
  • 23
  • 0
Dans son premier entretien télévisé après son annonce-choc, le premier ministre démissionnaire a prudemment indiqué qu’il pourrait revoir sa démission, sous conditions. Et a annoncé qu’il allait très bientôt rentrer à Beyrouth.
  • 21
  • 0
Wahid Abdel-Méguid, président du Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, estime qu’une escalade au Liban ne serait pas dans l’intérêt de la région.
  • 12
  • 0