Semaine du 24 au 30 juillet 2013 - Numéro 984
Le taekwondo égyptien relève la tête
  Hussein Chérif a remporté cette semaine une médaille de bronze aux Championnats du monde de taekwondo, qui se sont achevés le 21 juillet au Mexique.
Taekwondo égyptien
Hussein Chérif (dernier à droite) lors de la céremonie de remise des médailles
Doaa Badr24-07-2013

Le parc d’exposition de Puebla, au Mexique, a accueilli du 15 au 21 juillet les 21es Championnats du monde de taekwondo. 868 athlètes représentant 134 pays y ont participé. C’est la Corée du Sud qui termine 1re au tableau des médailles avec un total de 9 médailles, dont 6 d’or. Cuba s’est classé 2e avec 5 médailles, dont 2 d’or, et le Mexique 3e avec 4 médailles, dont une d’or.


L’Egypte figure aussi au tableau des médailles, grâce à la médaille de bronze obtenue par Hussein Chérif (-54 kg). « Chérif a fait honneur à l’Egypte grâce à sa médaille, qui est la première aux Mondiaux depuis la médaille de bronze remportée par Tamer Salah en 2004 », souligne Mohamad Gad, membre au conseil d’administration de la Fédération égyptienne et responsable de la sélection nationale. Depuis la retraite de Tamer Salah, médaillé de bronze aux Jeux olympiques d’Athènes 2004, le taekwondo égyptien a connu une traversée du désert. Une situation bizarre pour l’Egypte qui était l’une des grandes nations de la discipline. Dès le mois de septembre dernier, le nouveau conseil d’administration de la Fédération égyptienne s’est fixé pour objectif de bâtir une nouvelle équipe composée de jeunes athlètes capables de rééditer les exploits d’antan.


Ce conseil commence à récolter les fruits de son travail. Après les 2 médailles obtenues aux Jeux Méditerranéens (JM) de Mersin, le mois dernier, la médaille de bronze de Hussein Chérif prouve que l’Egypte est sur la bonne voie. « La compétition chez les hommes était très serrée. C’est pour cela que je ne m’attendais pas à la médaille de Chérif », ajoute Gad. Le tirage au sort a été favorable à l’Egyptien qui n’a pas disputé de match au premier tour. En 16es de finale, il bat le Turc, Mehmet Doglas, (5-2). Puis, en 8es de finale, il remporte son match facilement contre le Jordanien, Almuatasembellah Abuzaid, (3-1). En quarts de finale, Chérif écrase son adversaire canadien, Tyler Muscat, (6-0). Après avoir assuré une médaille, l’Egyptien s’incline contre le Taiwanais, Chia Liu Hsu, (5-3). Ainsi, Chérif s’est adjugé la médaille de bronze, en partage avec le Thaïlandais, Jarranat Nakaviroj. Ils arrivent derrière le Sud-Coréen, Hun Kim Tae, 1er, et le Taiwanais, Chia Liu Hsu.


A 25 ans, Chérif a prouvé qu’il peut assurer la relève de l’ancienne génération de taekwondo égyptien. « Cette performance est un grand honneur pour l’Egypte. Il faut savoir aussi que les autres athlètes ont réalisé de bonnes performances, si on prend en considération leur jeune âge et leur manque d’expérience », confie Gad.


Il est vrai que les Egyptiens ont réalisé de bons résultats. Ghofran Zaki (-68 kg) a fait un bon parcours. En 8es de finale, il a battu le Taiwanais, Jui Lo Tsung, (4-3). Zaki a montré un talent extraordinaire en disputant un match très serré. Il est stoppé en quarts de finale par l’Espagnol, Antonio Rosillo Atencia Jose, (7-15).


Les dames n’ont pas démérité non plus. Leur résultat a été satisfaisant dans l’ensemble en dépit d’absence de médailles. La jeune Nour Abdel-Salam (49 kg), qui vient de remporter une médaille de bronze aux JM, s’est illustrée et n’a été éliminée qu’en quarts de finale par la Jordanienne, Dana Touran, (2-10). Sa compatriote, Hedaya Malak, a eu, elle aussi, un excellent parcours. Elle perd contre la grande championne coréenne, Lang Kim Hwi, avec un score serré (8-11). « Il ne faut pas oublier que la majorité des athlètes égyptiens sont très jeunes. Les 10 athlètes de la sélection nationale (7 hommes et 3 dames) disputent pour la première fois les Mondiaux seniors. C’est une équipe qui a besoin de temps pour acquérir de l’expérience. Retourner avec une médaille de bronze est un exploit pour cette équipe », conclut Gad.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire