Semaine du 8 au 14 mai 2013 - Numéro 973
Découverte : Les détails d’une ville gréco-romaine dévoilés
  A Tell Abou-Saify, une mission archéologique égyptienne a mis au jour une zone commerciale antique à quelques kilomètres du Canal de Suez.
A Tell Abou-Saify
Nasma Réda08-05-2013

La mission archéologique égyptienne, opérant à Tell Abou-Saify au nord de la péninsule du Sinaï et dirigée par Mohamad Abdel-Maqsoud, a annoncé la semaine dernière la découverte d’une zone industrielle de l’époque gréco-romaine (330 av. J.-C. à 476 ap. J.-C.). Outre cette découverte, la mission a désensablé un grand nombre d’ateliers de poterie et de bronze datant de la même époque.

« La mission a réussi également à repérer un certain nombre de bâtiments administratifs, d’entrepôts et de maisons d’ouvriers en plus d’une série d’amphores importée de l’île de Rhodes », précise Mohamad Abdel-Maqsoud.

Mohamad Ibrahim, ministre d’Etat pour les Affaires des antiquités, souligne que l’importance de cette découverte vient du fait qu’elle met en valeur les relations économiques et commerciales de l’Egypte avec les pays voisins de la Méditerranée. En effet, la région de Tell Abou-Saify est située sur la route militaire d’Al-Qantara Charq, au Nord-Sinaï, qui était l’une des grandes routes du commerce romain.

« La découverte d’un quartier résidentiel, d’ustensiles de cuisine, de pots, de bâtiments surtout administratifs et de magasins nous donne une idée complète de la vie quotidienne des employés égyptiens à l’époque », se réjouit le ministre. La mission a pu également découvrir une collection de monnaie en bronze. Celle-ci est accompagnée d’une statue en argile du dieu de la guerre, Bès.

Des blocs en calcaire ont été aussi trouvés sur le chantier. Suite aux études accomplies et avec le déchiffrement des inscriptions, la mission a réussi à découvrir des détails sur l’histoire militaire romaine dans la région tels que la disposition de l’armée romaine à l’intérieur de la forteresse.

Ainsi, Tell Abou-Saify donne une idée détaillée de l’importance militaire de la région, les archéologues ont notamment trouvé des éléments qui dévoilent les divisions de l’armée. Un chantier riche en découvertes !

Le site de Tell Abou-Saify

Tell Abou-Saify
Les archélogues égyptiens portant l'une des amphores découvertes sur le site.

Ce site se situe à quelques kilomètres du Canal de Suez, au sud d’Al-Qantara Charq (Sinaï). Tell Abou-Saify fut l’un des sites militaires les plus importants de l’époque. Il se situait sur l’ancienne route militaire, dite d’Horus, qui fut empruntée par le pharaon Ahmosis lors des campagnes contre les Hyksos. Il y avait dans cette région au moins 3 forteresses militaires d’origine ptolémaïque et romaine, de même qu’une zone commerciale … On y trouve aussi les restes d’un temple du dieu Horus, construit par Séti I et Ramsès II, en plus de traces d’un camp romain, où des inscriptions latines ont été trouvées.

Des recherches de longue date

Les découvertes de Tell Abou-Saify sont les fruits de fouilles et d’études mises en place depuis des années. Les travaux d’excavation ont commencé sur le site en 1911 par les autorités égyptiennes.

En 1914, une équipe française qui travaille pour la compagnie du Canal de Suez commence des fouilles. Ensuite, pendant l’occupation israélienne, la mission universitaire Ben Gourion opère sur le site. « Une grande partie du site a été démolie, car il était utilisé comme base militaire », affirme l’un des chercheurs de la mission. Puis, le Conseil suprême des antiquités opère sur le site de 1994 à 2000 et fait des découvertes majeures.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire