Semaine du 31 mars au 6 avril 2021 - Numéro 1368
XVIIIe FESTIF, coulisses de l’organisation
 
XVIIIe FESTIF, coulisses de l’organisation
Mona MAGDALANY*31-03-2021

Un spectateur qui assiste à une pièce de 30 minutes ne pense presque pas qu’il a fallu à ces 30 minutes pour voir le jour une dizaine de mois de préparation et de travail assidu en plus d’un état de concentration non-stop. Un participant qui assiste à un festival de 5 jours, tel que le FESTIF, ne pense également pas qu’il lui a fallu 365 jours de planning et de préparation. En fait, avant la fin d’une édition, les idées de la suivante commencent à défiler.

Que se passe-t-il dans les coulisses de la préparation ? La XVIIIe édition du FESTIF a été lancée en décembre 2020 vu que la précédente avait été reportée en novembre 2020 à cause du Covid-19. A peine lancée, les études ont été suspendues. Le fantôme d’annulation ou du report étaient les deux possibilités les plus logiques … les plus sages peut-être. Le comité du FESTIF avait un autre avis … Maintenir la date du FESTIF, l’adapter aux conditions : proposer des textes littéraires, les marier à des exercices de théâtre, faire un suivi en ligne, filmer et poster sur la page du FESTIF.

Et hop, c’est parti !

Le Lycée Européen à Alexandrie a chaleureusement accueilli les troupes participantes voulant filmer leurs pièces. Mais entre filmer et poster, il y a montage, transfert des fichiers vidéo, enregistrement sur YouTube et téléchargement des liens sur la page ; entre filmer et poster, il y a 6 heures de travail pour chaque spectacle.

Une autre coulisse de l’organisation est celle des sponsors. Si le partenaire principal qu’est l’IFE et une vingtaine de sponsors, dont le prestigieux Al-Ahram Hebdo, continuent à assurer leur appui et soutien au FESTIF même s’il est en ligne, c’est que l’effet et l’impact de cette manifestation sont incontestables.

Et pour donner la retouche réelle au tableau virtuel, une inauguration sous forme de publications successives de mots filmés adressés au FESTIF a animé la page Facebook du Festival : https://www.facebook.com/LeFestivalegyptienscolairedeTheatreinternational/

S.E. M. Stéphane ROMATET, Ambassadeur de France en Egypte, a honoré le FESTIF par son mot où il salue les organisateurs et adresse un mot aux jeunes : « Je dois saluer tous ces jeunes qui ont cette passion de théâtre … et qui veulent par le théâtre s’affirmer, aussi se rencontrer ».

Hend Sabri, récemment décorée Arts et Lettres par S.E. M. ROMATET, adresse un mot encourageant au FESTIF et rappelle que « La culture est le futur ». Une réussite digne d’un festival qui a surmonté maints obstacles depuis son lancement en 2002.

*Coprésidente du FESTIF

XVIIIe FESTIF, coulisses de l’organisation

XVIIIe FESTIF, coulisses de l’organisation


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire