Semaine du 17 au 23 février 2021 - Numéro 1362
La Golden Girl du tennis égyptien poursuit son ascension
  Mayar Sherif a réalisé un nouvel exploit en devenant la première Egyptienne à remporter un match à l’Open d’Australie, améliorant ainsi son classement mondial.
La Golden Girl du tennis égyptien poursuit son ascension
Doaa Badr17-02-2021

De nouveau, la tenniswoman égyptienne Mayar Sherif, 24 ans, fait parler d’elle. La semaine dernière, elle a réalisé un nouvel exploit en devenant la première joueuse égyptienne à passer un tour en Grand Chelem. Lors de l’Open d’Australie à Melbourne, la Golden Girl du tennis égyptien a rem­porté son premier match au grand tableau. Au premier tour de l’Open d’Aus­tralie, Mayar Sherif a battu la Française Chloé Paquet, 7-5, 7-5. Lors de deux sets, Sherif a attendu le 11e jeu pour breaker et remporter finalement la manche, réalisant ainsi une première dans l’histoire du tennis égyptien.

« Maintenant quand je rentre chez moi, les gens m’arrêtent, prennent des photos ... ». Mayar Sherif partage son bonheur dans une conférence de presse après le match : « Evidemment, cette victoire représente beaucoup pour moi, c’est une barrière que je devais passer. Avec les conditions ici, c’est vraiment dur, mais j’ai adapté mon jeu à la vitesse du court et je suis très heureuse de ce que j’ai accompli ».

L’Egyptienne revient sur sa notoriété naissante : « Je suis très fière, je suis très soutenue quand je rentre chez moi. Même ici, à Melbourne, les gens étaient fous dans les tribunes aujourd’hui. J’étais choquée, ils criaient sur les doubles fautes de mon adversaire. Il y avait tellement de monde sur un si petit court pour des joueuses autour de la 150e place, j’étais vraiment sur­prise. Maintenant, quand je rentre chez moi, les gens m’arrêtent, prennent des photos et me souhaitent bonne chance ».

Après cet exploit, la jeune Egyptienne s’est inclinée, jeudi 11 février, au 2e tour face à la Slovène Kaja Juvan, 20 ans et 104e joueuse mondiale (6-3, 6-7, 3-6). Malgré sa défaite en 2e tour, l’Egyptienne a réalisé un nouvel exploit en améliorant son classement mondial. Aujourd’hui, Mayar occupe la 114e place mondiale, soit le meilleur classement pour une tenniswoman égyptienne.

Mayar Sherif n’est donc plus une inconnue. La joueuse de 24 ans avait fait parler d’elle en octobre dernier à Roland-Garros où elle avait décroché sa place pour le tout premier Grand Chelem de sa carrière. Surtout, elle était devenue la première joueuse égyptienne à disputer le grand tableau d’un Majeur. Lors des qualifications de l’Open d’Australie à Dubaï, Mayar entrait encore un peu plus dans l’histoire de son pays en devenant la première Egyptienne à faire partie du grand tableau de l’Open d’Australie. Depuis mardi 9 février, Mayar Sherif est la première joueuse de son pays à passer un tour en Grand Chelem.

Un parcours remarquable qui lui permet de continuer à faire briller les couleurs égyptiennes sur le circuit. Le Top 100 approche à grand pas.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire