Semaine du 13 au 19 janvier 2021 - Numéro 1357
Chanter avec brio
  Eprise de chant et de jeu dramatique, la jeune Alexandrine Christine Magdy a été l’une des figures des fêtes de fin d’année, en animant des concerts de Noël. Elle rêve de jouer dans des comédies musicales.
Chanter avec brio
La chanteuse d’opéra Christine Magdy.
Naguib Mahfouz13-01-2021

Quand elle commence à chanter, on ne peut s’empêcher de rêver, de franchir les frontières du présent et de revivre des expériences passées. Christine Magdy est chanteuse d’opéra et maître de conférences à la faculté de pédagogie musicale de l’Université d’Alexandrie, où elle enseigne le chant occidental. « A la faculté, le professeur Mohamad Hosni qui m’enseignait le chant occidental m’encourageait énormément. En 2001, j’ai suivi des cours de chant d’opéra avec la soprano Névine Allouba, qui m’a donné la chance d’être la deuxième soprano dans Fantaisie chorale de Beethoven, à la Bibliothèque d’Alexandrie », raconte Christine Magdy, qui a conduit le choeur de la troupe Fabrica, à Saqqiet Al-Sawi, le 22 décembre dernier, à l’occasion de Noël et a participé à un autre concert où elle a chanté avec d’autres solistes, sous la conduite de Nayer Nagui.

Elle aime le chant et la danse, depuis l’âge de six ans, mais elle n’a vraiment commencé à développer son talent qu’à 18 ans, lorsqu’elle s’est inscrite à la faculté de pédagogie, où l’on ne cessait de lui répéter : « Vous avez une voix douce. Vous devez chanter ! ».

Christine penche plus pour le chant classique, c’est proche de sa personnalité. « Actuellement, j’étudie avec la professeure Hanan Al-Guindi, qui m’a beaucoup aidée à développer mes capacités de chanteuse d’opéra. Je rêve de fonder un jour une troupe indépendante de chants lyriques. Je souhaite continuer aussi à jouer dans des oeuvres projetées sur écran. J’aimerais bien aussi interpréter des comédies musicales, telle que Le Son de la musique », dit-elle.

La cantatrice qui a fait du théâtre, notamment à l’église, encore enfant, s’est lancée récemment dans une nouvelle expérience. Elle a participé au court métrage d’Ahmad Samir Comme les oiseaux, un projet de fin d’études à l’école de cinéma du Centre culturel des Jésuites à Alexandrie. « Durant le casting, j’ai interprété un monologue du film ; deux jours plus tard, le réalisateur m’a appelée pour m’informer que j’ai été choisie pour tenir le rôle principal », indique Christine, en ajoutant : « De tout temps, quand je chante, je fais tout un scénario dans la tête et j’imagine plein de personnages ».

Plus tôt, elle avait participé à des séries dramatiques sur la chaîne chrétienne SAT-7, réalisées par Romany Saad, et a assisté à plusieurs ateliers sur le jeu dramatique. « Je ne veux pas être une grande star, mais j’aime bien incarner des rôles différents. Pour moi, jouer et chanter sur scène se complètent. Il faut continuer à cultiver les deux talents », assure-t-elle. L’important pour Christine c’est de se faire plaisir, de se nourrir de belles images et de mélodies.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire