Semaine du 6 au 12 février 2019 - Numéro 1261
Toucher la réalité spirituelle de l’être humain
  Pour la première fois, un livre sur l’ennéagramme est en vente en Egypte, The Wisdom of the Enneagram. L’ouvrage explique les motivations qui se cachent derrière le comportement humain. Un véritable guide psychologique et spirituel.
Toucher la réalité spirituelle de l’être humain
Samar Al-Gamal06-02-2019

Ils s’étaient rencontrés il y a plus d’une trentaine d’années. Don Riso (1946-2012) avait déjà démarré son parcours dans le monde de l’ennéagramme, lorsque Russ Hudson, jeune musicien, tombe sur l'un des livres du maître. Fasciné par le modèle, il réussit à le joindre et ils finissent par se retrouver, tous les deux, autour d’une longue discussion, au musée de l’Histoire naturelle à New York.

Une relation maître-disciple qui tourne vite en une amitié et une coopération entre deux développeurs qui engendrent une ample pro­duction, dont notamment la fondation de l’Enneagram Institute et le chef-d’oeuvre The Wisdom of the Enneagram (la sagesse de l’en­néagramme), Bantam Book, 1999. Best-seller de l’Ennéagramme depuis des années et 20 ans après sa première édition, le livre est désormais vendu en Egypte.

C’est donc le premier ouvrage sur l’Ennéa­gramme accessible aux Egyptiens. Un ouvrage monumental de 390 pages, grand format, qui aborde l’Ennéagramme en tant que modèle de typologie des motivations qui siègent derrière les comportements. Mais Riso et Hudson vont encore plus loin, en fai­sant de leur ouvrage un guide psychologique et spirituel. Ils s’attardent certes sur les 9 types de personnalités (chapitres 7 à 15), d’où d’ailleurs le mot Enna qui signifie neuf en grec et le mot Gramma signifiant figure ou forme. L’ouvrage inclut ainsi un test, le Hudson QUEST, pour aider le lecteur à appro­cher plus précisément son type dominant parmi les neuf. Mais les auteurs vont plus loin pour toucher la réalité spirituelle de l’être humain telle qu’expliquée par les soufis de l’islam, les bouddhistes et avant eux par les pères du désert. Et ce, avant d’être apportée aux temps modernes par le mystique et philo­sophe russo-arménien Georges Ivanovich Gurdjieff.

L’ouvrage est composé de 3 grandes parties, divisées en 17 chapitres: la journée vers l’in­térieur, les 9 types de personnalités et les outils de transformation. Car selon les auteurs, la connaissance de soi, bien qu’essentielle, ne peut être une fin en soi, mais comme une préparation à un voyage beaucoup plus aven­turier que nous sommes tous voués à entre­prendre. « Je voyais clairement que chacun est fait de lumière— que nous sommes comme des formes de lumière— mais qu’une croûte s’est formée par-dessus. La croûte est noire et rugueuse comme du goudron et a obscurci la lumière intérieure qui est le vrai soi intérieur de chacun. Certaines taches de goudron sont très épaisses, d’autres sont plus fines et plus transparentes », écrit Hudson dans l’avant-propos du livre. Et d’ajouter: « Si nous nous observons en vérité et sans jugement, en voyant les mécanismes de notre personnalité en action, nous pouvons nous éveiller et nos vies peuvent être un déroulement miraculeux de beauté et de joie ».

Guide d’auto-observation

Toucher la réalité spirituelle de l’être humain

Le génie de l’Ennéagramme, en effet, est qu’il prend du recul par rapport aux diffé­rences des doctrines et la magie de la Sagesse de l’Ennéagramme est qu’il réconcilie deux réalités: le psychologique et le spirituel. Le Soi avec un grand S et le soi en minuscule de Carl Jung, le spirituel et l’Ego. Ainsi, cet ouvrage se veut un guide d’« auto-observa­tion » et d’« auto-questionnement ». Pour chaque type de personnalité, il explique com­ment observer et se défaire des habitudes et des réactions, comment utiliser les motiva­tions de chaque type, et dévoile les messages inconscients de l’enfance. Et dans ce sens aussi, le modèle apparaît comme compatible avec l’approche Jungienne. Il s’agit de « mettre la peur à l’ordre du jour », comme il disait.

L’ouvrage propose alors ce qu’il appelle les stratégies de guérison, le signal d’alarme et le drapeau rouge pour chaque type de personna­lité et offre pour outils de transformation comment cultiver la conscience dans sa vie quotidienne avec des exercices de travail inté­rieur pour chaque type. Et enfin, il explique comment utiliser le système dans le but d’une croissance spirituelle continue. Russ et Riso ont le mérite d’avoir donné une nouvelle dimension à l’Ennéagramme qui était jusqu’alors réduit à un modèle horizontal. Et ce, grâce surtout au travail de Hudson, le chercheur le plus proéminent du monde de l’Ennéagramme aujourd’hui. Une dimension verticale du système est ainsi élaborée et per­met de décrire les personnalités sur un conti­nuum complet du plus bas niveau de destruc­tion pathologique, jusqu’aux niveaux les plus épanouis de libération. Et à chaque décou­verte de soi, un émerveillement.

Les auteurs suggèrent aux lecteurs de prendre des notes dans une sorte de journal, au moment de la lecture du livre, pour noter les questions, les souvenirs et les inspirations qui peuvent surgir. Ils leur suggèrent aussi d’écrire une bio­graphie, non pas une autobiographie. « Ecrivez sur vous-même à la troisième personne— c’est-à-dire en utilisant il ou elle plutôt que je. Racontez l’histoire de votre vie, de vos plus jeunes années (où avant, suivant ce que vous connaissez de votre histoire familiale) jusqu’à l’époque actuelle, comme si vous décriviez quelqu’un d’autre. Ne vous préoccupez-vous pas d’être littéraire ou correct ? L’important est de voir votre vie comme un tout et comme si elle était racontée par quelqu’un d’autre. Quels ont été les moments-clé de votre vie— vos blessures et vos victoires— ces moments où vous avez su que, pour le meilleur ou pour le pire, votre vie ne serait jamais plus la même? Quelles ont été les personnes les plus importantes dans votre vie— celles qui ont été témoins de vos combats et de votre croissance, celles qui vous ont blessé et celles qui ont été les mentors qui vous com­prenaient et vos amis? Détaillez autant que possible». Pourquoi? Parce que « sans la connaissance de soi, nous n’irons pas loin dans nos voyagesspirituels».



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire