Semaine du 6 au 12 février 2019 - Numéro 1261
A la loupe
 
Baisse du déficit budgétaire au premier semestre 2018-2019
06-02-2019

Baisse du déficit budgétaire au premier semestre 2018-2019

Un rapport officiel note que l’Egypte a réalisé un excédent budgétaire primaire de 21 milliards de L.E., soit 0,4 % du Produit Intérieur Brut (PIB) au cours du deuxième trimestre de 2018 (juillet-décembre), contre un déficit budgétaire primaire de 14 milliards de L.E., ce qui représentait 0,3 % du PIB l’année précédente. Selon l’agence de presse officielle MENA, lors d’une réunion du cabinet présidée par le premier ministre, Moustapha Madbouli, le ministre des Finances, Mohamad Maeit, a présen­té un rapport sur les principales carac­téristiques de la performance finan­cière en 2018-2019. Le déficit budgé­taire total a baissé à 3,6 % du PIB au cours du premier semestre de l’exer­cice 2018-2019, contre 4,2 % pour la même période de l’année dernière, a déclaré le ministre lors de la réunion. Le rapport a attribué l’amélioration de la performance financière aux efforts de consolidation fiscale du budget étatique ainsi que de la mise en oeuvre du programme de réformes économique et financière. Le rapport note que les revenus publics ont enregis­tré une hausse annuelle de 28 % au cours du premier semestre de 2018-2019 (juillet-décembre 2018), soulignant que les recettes fiscales ont enregistré une augmentation annuelle de 22,2 % au cours des six derniers mois de 2018.

En outre, le ministère de la Planification a annoncé que le PIB de l’Egypte a connu une croissance de 5,5 % entre octobre et décembre 2018, contre 5,3 % au cours du même tri­mestre de l’année précédente. Le gou­vernement vise une croissance du PIB de 5,8 % au cours de l’année fiscale en cours. Le PIB de l’Egypte a augmenté de 5,6 % au cours du premier semestre de l’exercice 2018-2019, qui a débuté le 1er juillet, contre 5,2 % un an aupa­ravant.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire