Semaine du 6 au 12 février 2019 - Numéro 1261
Egypte en bref
06-02-2019
 
 

Onu

L’Egypte a été élue, samedi 2 février, vice-présidente de la Commission de conso­lidation de la paix des Nations-Unies pour l’année 2019, représentant ainsi l’Afrique. L’élection de l’Egypte a eu lieu lors de la séance inaugurale de la commission à New York en présence du délégué permanent de l’Egypte auprès de l’Onu, l’ambassadeur Mohamad Idris. Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères, « l’Egypte oeuvrera, via cette plateforme, à renforcer la coopération internationale en faveur de l’instauration de la paix, de la stabilité et de la sécurité en Afrique et dans le monde conformément aux principes et la charte de l’Onu ». Pour rappel, l’Egypte envisage l’inauguration en 2019, au Caire, du Centre de l’Union africaine pour la Reconstruction et le Développement Post-Conflits (CRDPC).

RD Congo

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, samedi 2 février 2019, une délégation de haut niveau de la RDC, représentant à la fois le président en exercice, Félix Tshisekedi, et l’ancien président Kabila. Lors de la rencontre, le président Sissi a affirmé le plein soutien de l’Egypte au maintien de la stabilité politique et de la sécurité en République Démocratique du Congo (RDC), un facteur-clé du développe­ment du pays.

Terrorisme

Les forces armées ont annoncé, samedi, l’élimination d’une cellule terroriste dans le Désert occidental, proche de la Libye, com­posée de 8 éléments, l’arrestation de 8 autres éléments, ainsi que la saisie d’une quantité d’armes et de munitions. « L’armée de l’air a pris pour cible un foyer terroriste et l’opération a conduit à l’élimination de huit terroristes très dangereux », ont décla­ré les forces armées dans un communiqué. « D’autres personnes ont été arrêtées lors de cette opération », a ajouté le communi­qué.

Rencontre

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu Yukiya Amano, directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), en présence de Mohamad Chaker, ministre de l’Electricité et de l’En­ergie renouvelable, le dimanche 3 février.

Au cours de cette rencontre, le président Sissi a évoqué les efforts déployés par l’Egypte « pour tirer profit de l’énergie atomique à des fins pacifiques, et ce, pour soutenir le développement. D’où la construction de la centrale nucléaire d’Al-Dabaa », a repris le porte-parole de la pré­sidence, Bassam Radi, dans un communi­qué. Radi a ajouté que le président a souli­gné le désir de l’Egypte de mettre en oeuvre les normes internationales les plus strictes, en matière de sûreté et de sécurité nucléaire, dans le cadre du projet d’installation de cette centrale.

Amano a, de sa part, salué le rôle actif de l’Egypte sur la scène régionale et internatio­nale dans le domaine de la non-prolifération nucléaire et des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire. Il a en outre exprimé son désir « de renforcer la coopération avec l’Egypte, en termes de consultation et de coordination, afin de promouvoir les efforts et les activités de l’agence en Afrique, en particulier avec la présidence égyptienne de l’UA en 2019 ».

Libération

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a annoncé le 3 février dans un communiqué officiel avoir réussi, « suite à des efforts diplomatiques », à obtenir la libération de cinq marins égyptiens, qui étaient détenus en Iran. Ils étaient accusés d’avoir pénétré illégalement dans les eaux territoriales iraniennes, à bord d’un bateau de pêche saoudien. Le ministère a assuré que les marins étaient en bonne santé.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire