Semaine du 14 au 20 novembre 2018 - Numéro 1250
L’expertise française au service de la santé
  Fruit d'une coopération entre l'Egypte et la France, le Forum franco-égyptien de la santé se tient le 19 novembre au Caire, en présence de plusieurs ministres et hauts responsables. Au centre des discussions : la contribution française à la reforme du secteur de la santé en Egypte.
sante
Gilane Magdi14-11-2018

La coopération franco-égyptienne frappe aux portes des secteurs-clés de l’économie égyptienne. Sous le haut patronage des ministères de la Santé et des Finances, l’ambassadeur de France en Egypte, Stéphane Romatet, inaugure, le 19 novembre au Caire, le Forum franco-égyptien de la santé. L’événement est organisé par le service économique de l’ambassade de France, l’Agence Française de Développement (AFD), le service commercial de l’ambassade de France « Business France », en étroite collaboration avec des partenaires égyptiens, dont Al-Ahram Hebdo.

Il réunira plusieurs hauts responsables gouvernementaux, notamment les ministres des Finances, Mohamad Maeit, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Sahar Nasr, de la Santé et de la Population, Hala Zayed, et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khaled Abdel-Ghaffar. Des experts, des chefs d’entreprise, des parlementaires et des décideurs égyptiens et français prendront part au forum. Seront présents également du côté français, Lamine Gharbi, président de la Fédération des Hôpitaux Privés (FHP) et président de la Task Force Santé du MEDEF International, Jean-Patrick Lajonchère, directeur général du Groupe Hospitalier Saint-Joseph et fédérateur de la filière Santé auprès du ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères.

A travers une série de trois tables rondes, les participants discuteront de l’assurance maladie universelle, de la réforme à venir du secteur pharmaceutique et de l’expertise française au sein du système de santé intégré. « La France veut être le partenaire de référence de long terme de l’Egypte dans le secteur de la santé et de la protection sociale. C’est pourquoi nous avons pensé à organiser cet événement très important », a déclaré l’ambassadeur français au Caire, Stéphane Romatet. Et d’ajouter que la France souhaite accompagner l’ambition de réforme de l’Egypte via l’AFD. « Cette dernière a d’ores et déjà octroyé au gouvernement égyptien l’an dernier un prêt de 30 millions d’euros pour améliorer le système de santé primaire dans plusieurs gouvernorats égyptiens. D’autres soutiens de la France sont aujourd’hui à l’étude et devraient voir le jour prochainement », renchérit l’ambassadeur de France.

La tenue de ce forum intervient à un moment très important pour l’Egypte, qui met la réforme du secteur de la santé à la tête de ses priorités. Le parlement égyptien a approuvé en décembre 2017 la nouvelle loi sur l’assurance médicale intégrale.

Cette loi, entrée en vigueur début 2018, garantit une accessibilité équitable à l’assurance médicale pour tous les Egyptiens. « La France soutient fortement cette réforme notamment via l’AFD qui finance plusieurs projets liés à cette réforme. Permettez-moi de souligner à cet égard que l’AFD a été le premier bailleur à s’intéresser au secteur de la santé depuis 2011, suivie désormais par d’autres », note Jérôme Baconin, chef du service économique de l’ambassade de France au Caire.

Même son de cloche pour Ludovic Prévost, directeur du service commercial de l’ambassade de France, « Business France ». Selon lui, « la réforme du système de santé égyptien, initiée au plus haut sommet de l’Etat, est un avancement majeur pour le pays. La réforme la plus emblématique est celle de l’instauration de l’assurance santé universelle. Non seulement cette réforme devrait permettre l’accès aux soins pour tous les Egyptiens, mais elle devrait également permettre d’améliorer la qualité des soins dispensés dans les hôpitaux publics en raison de l’obligatoire mise en conformité des établissements selon les normes édictées par la General Healthcare Accreditation and Supervision Authority (GHASA) ». Il ajoute que la France accompagnera l’Egypte dans ce projet. « Business France jouera son rôle en restant à l’écoute des besoins des acteurs de la santé afin de mobiliser les entreprises françaises pertinentes et faire en sorte qu’elles puissent développer leur présence en Egypte dans une logique de bénéfice mutuel », renchérit-il.

Les entreprises françaises se regroupent

La présence de la France dans le secteur de la santé est très ancienne. C’est pourquoi plusieurs entreprises françaises présentes en Egypte ont décidé de se regrouper dans un « Groupe Santé ». « Ce forum marquera le lancement du Groupe Santé qui comprend des entreprises françaises en Egypte du secteur de la santé », note un communiqué de l’ambassade de France, publié le 13 novembre. « Le Groupe Santé, soutenu par le service économique de l’ambassade de France, est une initiative intéressante en ce sens qu’elle permet de présenter les opportunités de développement en Egypte aux entreprises françaises, mais également de présenter aux acteurs privés et publics égyptiens le savoir-faire français en matière de santé », explique Ludovic Prévost. Ce groupe comprend 9 entreprises françaises qui opèrent dans de différents secteurs : Sanofi et Servier pour le secteur pharmaceutique, L’Oréal pour les cosmétiques et les soins dermatologiques, Air Liquide et Veolia Waters pour les services aux hôpitaux (gaz et eau purifiée), Axa pour l’assurance maladie, Danone pour la nutrition, mais également deux cabinets de conseil, soit Gide et EFESO. « Ces entreprises pourraient prochainement être rejointes par d’autres dans des secteurs où l’expertise française est reconnue internationalement. Je pense ici aux équipements médicaux, au vaste secteur de l’e-santé et au Conseil stratégique et opérationnel », conclut Jérôme Baconin.

De même, à l’occasion de ce forum, une délégation d’entreprises françaises de la santé, membres du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), conduite par M. Lamine Gharbi, se rend au Caire du 17 au 19 novembre afin de nouer des contacts avec tous les acteurs de la santé en Egypte et de présenter l’expertise française, particulièrement reconnue dans plusieurs secteurs, notamment celui des équipements médicaux, de l’e-santé ou du Conseil stratégique et opérationnel. « Ces deux journées permettront aux entreprises françaises de promouvoir des solutions concrètes pour accompagner les autorités égyptiennes dans la réforme du secteur de la santé et de la protection sociale, érigée comme priorité nationale par le président Sissi. Elles permettront en retour aux autorités égyptiennes de présenter la stratégie du gouvernement dans le secteur de la santé, l’état d’avancement des réformes en cours et leurs attentes en termes d’accompagnement par les partenaires français », explique le communiqué de presse de l’ambassade de France. Donc, l’échange des expertises entre l’Egypte et la France sera prometteur pour les autorités égyptiennes et permettra de relancer ce secteur vivant pour la population égyptienne .



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire